Coupe du Monde : Le Qatar procède à une première arrestation liée aux LGBTQ

Qatar 2022

Comme annoncé avant le début de la compétition , le Qatar ne badine pas avec ses lois en particulier celle anti LGBTQ .

La répression qatarie contre le soutien à la communauté LGBTQ a vu un journaliste américain être arrêté lundi 21 novembre.

Le journaliste Grant Wahl, qui dirige une sous-stack couvrant le football et écrivait auparavant pour Sports Illustrated, a révélé sur Twitter qu’il n’avait pas été autorisé à entrer dans le stade pour le match de Coupe du monde États-Unis-Pays de Galles 2022 de lundi à cause de son maillot.

Lire aussi :  Politique : Le Sri Lanka a un nouveau Président après avoir chassé l'ancien

Sa chemise avait un ballon de football entouré d’un arc-en-ciel, considéré comme la couleur de fierté de la communauté LGBTQ.

Wahl a tweeté qu’on lui avait dit: “Vous devez changer de chemise. Ce n’est pas autorisé.”

Plus tard dans la journée, Wahl a tweeté une mise à jour, disant qu’il allait “OK, mais c’était une épreuve inutile”.

Lire aussi :  Sadio Mané : Une légende révèle la vraie raison de son départ de Liverpool

Il a écrit: “Je suis au centre des médias, je porte toujours ma chemise. J’ai été détenu pendant près d’une demi-heure. Allez les gays. :

Plus tôt lundi 21 novembre, la FIFA a menacé les capitaines des équipes européennes de cartons jaunes automatiques pour avoir porté un brassard “OneLove”, comme ils avaient prévu de le faire, ce qui a conduit l’Anglais Harry Kane à reculer et à porter à la place un brassard sanctionné par la FIFA.

Lire aussi :  Nigéria : Arrestation d'un prophète qui aurait violé une soeur en Christ de 17 ans (Photo)

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi