Couple : Voici pourquoi vous n’êtes pas d’humeur pour le s£xe tout temps

relation sexuelle

Dans une étude britannique portant sur 11 508 hommes et femmes âgés de 16 à 74 ans, les chercheurs ont découvert que 15 % des hommes et 34,2 % des femmes ont déclaré avoir un intérêt limité pour le sexe.

Les hommes étaient plus susceptibles de déclarer un intérêt s£xuel plus faible en raison de l’âge, de la dysfonction érectile et de problèmes généraux de santé physique et mentale. Dans le même temps, la recherche a révélé que le manque de communication sur le sexe ou d’autres problèmes dans la relation peut également être un facteur de manque d’intérêt sexuel.

Lire aussi :  Relation s3xuelle : Ce tue-l'amour qui met vos moments intimes en péril

Par contre, le manque d’intérêt des femmes pour le sexe est souvent lié à des problèmes relationnels, à une mauvaise santé physique, à la dépression ou même à la présence d’enfants.

L’étude a aussi révélé que les attitudes et les expériences passées peuvent jouer un rôle dans l’influence du désir sexuel. Par exemple, les femmes qui ont grandi avec une vision négative du sexe ou qui ont vécu une première expérience sexuelle douloureuse, voire traumatisante, comme des abus sexuels ou des pressions pour avoir des relations sexuelles consensuelles, étaient plus susceptibles d’avoir un intérêt sexuel réduit plus tard dans la vie. Pour les hommes, en revanche, une première expérience sexuelle moins qu’idéale n’était pas un facteur de faible libido.

Lire aussi :  Sexualité : 5 mythes que vous devez briser autour de l'orgasme

Chez les deux sexes, cependant, on pense que le vieillissement joue un rôle dans le déclin de l’intérêt sexuel. Ceux qui étaient d’accord avec l’énoncé « Les gens veulent moins de sexe en vieillissant » étaient plus susceptibles de déclarer un intérêt moindre pour le sexe.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi