Covid-19 : Découvrez le prix du test PCR-Covid-19 dans l’espace CEDEAO

prix tests PCR covid 19
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Samedi 23 janvier dernier, il a été décidé lors d’un point de presse virtuel, l’harmonisation du prix des tests PCR pour détecter le Covid à 50 dollars soit environ de la somme de 27.000 FCFA.

Les pays membres de la CEDEAO ont décidé, que pour « donner aux voyageurs une meilleure visibilité », il fallait fixer le prix des tests PCR. Car dans certains pays comme le Ghana et le Nigéria qui faisaient payer jusqu’à 150 dollars pour les tests pour les pousser à limiter les déplacements.

Nous savons alors que désormais, dans les quinze pays composant la CEDEAO, tout citoyen voulant voyager devra s’acquitter de la somme de 27.000 FCFA par test anti Covid.

Aussi lors de la visioconférence sur le coronavirus, le ministre ivoirien de la Santé a aussi déclaré :

« Il faudrait que l’on parvienne à une harmonisation, également, de la durée de validité du certificat de test négatif. Là aussi, ça varie selon les pays. Il y en a pour qui c’est cinq jours, pour d’autres c’est trois jours. Nous-mêmes, nous étions à sept jours, mais nous l’avons ramené maintenant à cinq jours. Là aussi, il faut une harmonisation. »

Le Président de la Commission a aussi annoncé de futures campagnes de vaccination dans la sous-région et espère négocier des prix des vaccins en faisant « des achats de vaccins groupés ».

Récemment, l’apparition des variants a créé une panique dans l’opinion publique. L’on s’est demandé si les vaccins en vogue sur le marché résisteraient à ces variants plus contagieux que la souche d’origine.

LIRE AUSSI : Buzz : Entre Maria Mobil et Jonathan Morrison, c’est terminé !

 Pfizer et BioNTech ont déjà confirmé la résistance des leurs contre les variants et ont déclaré que même s’il fallait en faire un autre, ils avaient la technologie nécessaire pour concevoir un vaccin en moins de six semaines.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi