Covid-19 : Des masques tueurs du virus désormais disponibles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le port du masque a été l’une des mesures salvatrices pour venir à bout du coronavirus. Désormais la science a mis en place un nouveau masque très sophistiqué. Il est capable de rendre inactive la covid-19 et de s’attaquer également aux bactéries. Le nouveaux masque de Livinguard est l’œuvre d’une société suisse spécialisée dans les tissus technologiques.

masques

Des masques disponibles dans de nombreux pays

Déjà lancée en Allemagne, aux Etats-Unis, au Japon, en Afrique-du-Sud, en Inde ou encore à Singapore, cette solution repose sur une technologique «auto-désinfectante» démontrée par des chercheurs de l’Université libre de Berlin et de l’Institut de technologie textile de l’école supérieure polytechnique de Rhénanie-Westphalie d’Aix-la-Chapelle.

Cette technologie est capable d’inactiver le SARS-CoV-2, responsable du Covid-19, avec un taux de destruction de 99,9 %. Outre le SARS-CoV-2, ce masque s’attaque également aux bactéries et aux virus et filtre jusqu’à 95 % des particules.

Lire aussi : France/Covid-19 : Un réseau de vente de faux tests négatifs à l’aéroport démantelé

Des masques efficaces et surtout résistants

Le masque de Livinguard est portable pendant 6 mois et lavé une fois par semaine. Il  peut être porté plusieurs jours d’affilés sans avoir à être changé et peut être remis jusqu’à 210 fois pendant six mois, assure son fabricant.

Il peut aussi être porté toute la journée et n’a besoin d’être rincé à l’eau claire qu’une fois par semaine. Comparé aux masques chirurgicaux, ces derniers doivent être jetés toutes les quatre heures environ tandis que les masques en tissus ne dépassent pas les 10 à 15 passages en machine. Le fait de tuer aussi les bactéries porteuses de mauvaises odeurs, le prémuni d’un lavage quotidien.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi