Covid-19/Hong Kong : Les enfants infectés et mis à l’isolement sont attachés à leurs lits

https://information.tv5monde.com/info/virus-hong-kong-justifie-le-fait-d-attacher-leur-lit-des-enfants-en-l-isolement-400970
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Des parents ont fait passer des messages sur les réseaux sociaux concernant la condition « inhumaine et traumatisante » dans laquelle vivent les enfants infectés du Covid-19. En effet, les enfants ne sont pas les seuls victimes de ce traitement, mais aussi des nourrissons.

Tout a commencé par un post Facebook dans lequel une mère décrit ce qui arrive aux enfants testés positifs au Covid-19 et séparés de leurs parents pour être placés en isolement. Ces enfants sont installés dans le service de pédiatrie du plus grand hôpital public du pays, le Queen Mary.

La mère a alors déclaré que ces deux enfants âgés respectivement d’un an et de cinq ans étaient « attachés à leurs lits ». Les enfants aucune autre occupation à part la télé; ils n’ont pas de jeux, ni de livres. Aussi, les seules interactions humaines qu’ils avaient étaient lors des livraisons de repas, soit trois fois par jour. Encore plus grave, pour ne pas avoir à accompagner les enfants aux toilettes, ils leur mettent des couches et ça a été le cas pour son fils de cinq ans.

« Ce qui me choque le plus, c’est l’impasse totale que semble faire les autorités hongkongaises par rapport à l’impact psychologique des mesures qu’ils imposent sur des enfants, des familles, sur la société en général.« 

La mère, Aude Desmarques, espère, tout comme bon nombre de parents, que ces conditions seront revues et améliorées pour ne pas causer de traumatismes à ces petits enfants.

LIRE AUSSI : Coronavirus : La Chine va rendre obligatoire les tests anaux pour les étrangers

Enfin, Carrie Lim, la chef exécutive, a tout simplement déclaré que le plus important pour le moment est de vaincre le virus. Les autorités sanitaires ont tout simplement assumé cette décision. Il faut noter qu’en un an, ils ont réussi l’exploit de n’avoir eu que 11.000 cas et 200 décès liés au Covid-19, mais au prix de mesures sévères que la majorité n’approuve toujours pas.

Source : Rfi

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi