Covid-19 : Les enfants atteints du syndrome inflammatoire développent des symptômes neurologiques

covid-19 enfants atteints syndrome inflammatoire symptômes neurologiques
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

D’après de nouvelles données , les enfants atteints du syndrome inflammatoire lié à la covid présentent maintenant des symptômes neurologiques .

Le syndrome inflammatoire présentait essentiellement des symptômes physiques tels que :  éruptions cutanées, douleurs abdominales, yeux rouges , problèmes cardiaques tels que l’hypotension artérielle, le choc et la difficulté à pomper.

Cependant, les jeunes vont présenter des symptômes neurologiques tels que : des hallucinations, de la confusion, des troubles de la parole et des problèmes d’équilibre et de coordination.

Le syndrome inflammatoire multisystémique chez l’enfant (MIS-C) est la maladie, qui survient généralement 2 à 6 semaines après une infection à Covid. L’infection produit juste des symptômes minimes et parfois pas .

Le syndrome est rare mais peut s’avérer plus grave qu’on ne le pense . Selon la mise à jour il y’a déjà eu plus de 3 165 cas dans 48 États, à Porto Rico et dans le district de Columbia, dont 36 décès.

LIRE AUSSI : Covid-19 : La vaccination empêche t’elle la contamination ? Les experts répondent

Selon le Dr Abdel-Mannan, le syndrome est lié à une poussée d’inflammation déclenchée par une réponse immunitaire au virus. Cependant, les symptômes neurologiques disparaissaient chez certains enfants . Cela arrivait lorsque les symptômes physiques étaient traités.

D’après certaines recherches , la majorité des personnes atteintes étaient des personnes de couleur. Ensuite , environ 2/3 des jeunes étaient de sexe masculin et l’âge moyen est de 10 ans .

Les symptômes neurologiques variaient d’un enfant à un autre . Certains patients avaient des maux de tête, une encéphalopathie , d’autres des hallucinations auditives et visuelles , des convulsions etc…

Pour résoudre ses maux , les médecins ont placé certains d’entre eux sous respirateur . Ils ont aussi administré des médicaments aux patients pour améliorer leurs contractions cardiaques .

LIRE AUSSI : Top 5 des habitudes à avoir pour devenir très riche selon Jeff Bezos

Les praticiens effectueront également des scintigraphies cérébrales et des évaluations cognitives. Le but est de voir si les enfants subissent des effets cognitifs ou psychologiques à long terme.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi