Covid-19 / Togo : L’économie togolaise en baisse selon la Banque mondiale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Dans un rapport sur la situation économique du Togo, la Banque mondiale a récemment mentionné une baisse probable des états financiers du pays. À en croire l’institution financière, en raison de la pandémie du coronavirus, la croissance économique togolaise connaitra une baisse drastique.

L’économie mondiale a pris un coup depuis l’arrivée de la pandémie du coronavirus. Chaque pays se défend contre les conséquences de cette maladie sur le plan économique, et le Togo n’en est pas exclue. Les répercussions enregistrées sur l’économie togolaise sont assez impressionnantes et  « pourraient faire baisser la croissance de 5,3 % en 2019 à 1% en 2020 », selon la conclusion de la première édition du rapport de la Banque Mondiale.

Monsieur Thierry Yogo, économiste principal de la Banque mondiale pour le Togo et co-auteur du rapport explique :

« Les mesures de distanciation sociale et de confinement prises par le gouvernement togolais pour juguler la crise sanitaire ont particulièrement affecté les activités de production et de vente, le commerce de détail, la construction et le tourisme ».

Selon ce rapport, cette baisse serait liée aux restrictions du trafic aérien, à la fermeture des frontières, ainsi qu’à l’adoption des mesures de distanciation sociale et de restriction des mouvements vis-à-vis des principaux partenaires commerciaux du Togo.

Cependant, la Banque mondiale reste optimiste quant à l’avenir de l’économique nationale. Pour elle, la croissance devrait toutefois progressivement retrouver le niveau d’avant crise à partir de 2022, grâce aux investissements publics dans les infrastructures et au regain de l’investissement privé, si les réformes en faveur de l’amélioration du climat des affaires se poursuivent et s’amplifient.


Avec Icilome

1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi