Déclarée morte du coronavirus, elle se réveille juste avant d’être brûlée

Shakuntala Gaikwad malade coronavirus reveil avant incinération
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

D’après le journal espagnol AS, des gens ont été déclarés morts, alors qu’ils ne l’étaient pas. C’est le cas par exemple de Shakuntala Gaikwad, une femme âgée de plus de 76 ans qui a été infectée par la Covid-19 et isolée par la suite chez elle. Cependant son état s’étant aggravé, sa famille a décidé de l’emmener dans un hôpital celui de Baramati.

Avant même d’arriver à l’hôpital, Shakuntala Gaikwad s’est évanoui du fait que Sa santé se détériorait de manière phénoménale, alors une fois arrivés à l’hôpital, ses proches et les médecins ont l’ont cru morte , de ce fait faire les derniers préparatifs pour lui dire au revoir s’imposait .

LIRE AUSSI : Un revenant sème la panique en révélant ce qu’il a vu après avoir été déclaré mort du coronavirus

Les préparatifs organisés ils en ont informé le reste de la famille de ce qui s’était passé. Mais alors qu’elle était à la morgue, et quelques minutes avant d’être incinérée, un événement surprenant s’est produit : la femme a ouvert subitement les yeux et s’est mise à pleurer.
Une affaire qui a fortement interpellée et marquée les indiens, ceux ci en sont arrivés à se posé des questions à savoir si d’autres n’ont pas été brûlés alors qu’ils étaient en vie.

Plus tard, comme le rapporte le journal India Today, Shakuntala Gaikwad est retournée à l’hôpital.

Akanza Pascal

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi