Diego Maradona : L’argentin accusé de séquestration et d’abus s3xuels, une plainte déposée

Diego Maradona
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une Cubaine de 37 ans, ancienne maîtresse de Diego Maradona, accuse la légende de football de séquestration et d’abus s3xuels.

Mavys Alvarez Rego, une ancienne maîtresse de Diego Maradona, est sortie du silence pour porter des accusations graves sur la légende, décédée le 25 novembre 2020. Cette Cubaine de 37 ans, exilée à Miami aux Etats-Unis, a accusé l’Argentin de l’avoir séquestré et d’avoir perpétré plusieurs abus sexuels sur elle, comme le relate l’AFP. Les faits se seraient déroulés lorsque cette dernière était mineure sur l’île de Cuba, où Diego Maradona suivait une cure de désintoxication.

« J’ai été éblouie, il m’a conquise […]. Mais après deux mois tout a commencé à changer », a-t-elle raconté, affirmant que Maradona l’avait poussée « à consommer de la cocaïne, la rendant à son tour dépendante. Je l’aimais mais je le détestais aussi, j’ai même pensé au suicide. » Elle a indiqué que lors d’un voyage à Buenos Aires avec Maradona en 2001 pour une série d’hommages, avoir été retenue contre son gré pendant des semaines dans un hôtel par des proches de Maradona, interdite de sortie seule, et contrainte à une opération d’augmentation mammaire.

Cette mère de deux enfants a expliqué s’être ouverte sur les faits après tant d’années parce que Maradona est décédé. « J’ai fait ce que j’avais à faire, je laisse le reste à la justice. J’ai atteint mon objectif : dire ce qui m’est arrivé, pour éviter que cela arrive à d’autres, ou au moins que d’autres filles se sentent la force, le courage de parler. » Cinq proches de l’entourage de l’ancienne idole argentine mis en cause ont nié les faits ou leur implication, via leurs avocats.

LIRE AUSSI: Don Jazzy : « Des femmes me demandent des photos nues mais … « 

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi