Diego Maradona : Pourquoi son cercueil avait été ouvert en cachette ?

Diego Maradona
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’enterrement de la légende du football Diego Armando Maradona s’est tenu jeudi soir lors d’une cérémonie familiale privée, à l’issue d’une journée où des milliers de fans lui ont rendu un dernier hommage. Mais un  fait improbable s’est survenu au grand désarroi des fans. Le cercueil de Maradona a été ouvert en cachette par trois fans de la star.

Maradona

En effet, comme l’a rapporté le tabloïd anglais Mirror Sport, trois fans du Pibe de oro (le « gamin en or », surnom de Diego Maradona) ont publié des photos souvenirs morbides avec le défunt, allongé dans son cercueil. Le premier de ces trois hommes s’appelle Diego Molina. Employé d’une maison funéraire de Buenos Aires, il préparait le corps Diego Maradona dans un salon dédié. Sur son cliché, il pose, sans gant et un pouce en l’air, près du mythique n°10 de l’Argentine, de Boca Juniors et de Naples. Diego Molina a également autorisé deux autres hommes à poser près de la star.

Le gérant de la maison funéraire a précisé que les trois hommes étaient des sous-traitants, employés uniquement pour porter le cercueil lourd en bois de cèdre de la légende disparue, choisi par sa famille. Rapidement, l’employé funéraire responsable de ces selfies honteux a été licencié.

Lire aussi : Diego Maradona est inhumé lors d’une cérémonie privée à Buenos Aires (photos)

Diego Maradona avait 60 ans. Il a succombé à une crise cardiaque, après avoir subi une opération d’un hématome sous-dural (une poche de sang formée sous la boîte crânienne), le 3 novembre dernier. Pendant sa convalescence, le footballeur a connu des difficultés liées à un syndrome d’abstinence, en lien avec sa consommation d’alcool et de somnifères.

1

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi