DJ Cuppy révèle que Zlatan l’a bloquée sur Whatsapp et IG depuis 10 mois, les Nigérians s’en mêlent

DJ Cuppy Zlatan
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

DJ Cuppy via son compte Twitter a révélé que son collègue de l’industrie de la musique, Zlatan Ibile, l’avait bloquée sur les applications de réseaux sociaux, Whatsapp et IG, depuis plus de 10 mois.

DJ Cuppy Zlatan


Les deux artistes avaient collaboré sur le nom « Gelato » qui a afait le buzz au moment de sa sortie.
DJ Cuppy dans son tweet, se demandait pourquoi il avait pris une telle décision :

« 10 mois plus tard et je me demande parfois encore pourquoi @Zlatan_Ibile m’a bloqué sur WhatsApp et Instagram sans jamais dire pourquoi ; nous étions en fait amis … ET « Gelato » était un succès !
Je suis humaine et j’ai des sentiments aussi ».


Les internautes Nigérians ont tout de suite tenu à donner leurs avis et il y en a de tous les goûts.
Un internaute a dit :


« Dans le monde des garçons et des hommes, il y a cette croyance erronée qu’une fille qui se lie d’amitié avec vous veut votre b***. Je suis sûr que beaucoup de filles et de femmes peuvent comprendre cela. Cuppy est un Ajebutter précoce et libre d’esprit qui aime beaucoup les b***s mais pas n’importe quelle b***. Elle a été élevée dans la culture occidentale où le féminisme est en fait un mot et non une excuse. Dans l’esprit de ce musicien médiocre, il pensait que Cuppy voulait sa b***, mais il a été déçu quand il a découvert le contraire… »

Un autre a déclaré :


« Lol, il s’attendait à 10 millions pour le clip de Gellato mais tu l’as payé 700k. »

Une autre personne de renchérir :


« Tu ne pouvais pas prononcer Kapaichumarimarichupaco ».

DJ Cuppy Zlatan
DJ Cuppy Zlatan
DJ Cuppy Zlatan

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi