Donald Trump : Le rappeur Lil Wayne lui apporte son soutien et se fait lyncher par 50 Cent

Lil Wayne
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le célèbre rappeur américain, Lil Wayne a apporté son soutien au candidat président Donald Trump. Ce rapprochement entre Weezy et le Président américain n’est pas du tout apprécié par tous, en l’occurrence le rappeur 50 Cent.

En effet, hier soir, Weezy a partagé sur Twitter une image qu’il a prise avec l’actuel président des États-Unis. Dans la légende de la photo, Wayne a révélé qu’ils s’étaient récemment rencontrés pour discuter de la réforme de la justice pénale et du plan Platine de Trump pour sa campagne.

« Je viens d’avoir une excellente réunion avec Donald Trump; en plus de ce qu’il a fait jusqu’à présent en matière de réforme pénale, le plan platine va donner à la communauté une véritable appropriation », a écrit Wayne.

« Il a écouté ce que nous avions à dire aujourd’hui et a assuré qu’il a envie de le faire et qu’il peut le faire ».

Cependant, 50 Cent ne soutient plus Trump et était probablement à la traîne tout le temps qu’il prétendait l’être. Et c’est donc normal qu’il soit contre l’action posée par son confrère Lil Wayne. En vrai, 50 Cent ne pense pas que la décision de Lil Wayne vers Trump dans les derniers jours des élections soit une bonne décision. Peut-être un coup médiatique monté par le 45- président des Etats-Unis.

Lire aussi : Donald Trump : Ces 3 présidents qui pourraient sombrer s’il perdait les élections

Le plan Platine de Trump promet d’apporter près de 500 milliards de dollars aux communautés noires, de fournir des soins de santé de meilleure qualité et abordables, d’offrir un accès au capital pour les entreprises noires, des possibilités d’éducation et bien plus encore.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi