Donald Trump : Son compte Twitter piraté, voici le mot de passe

Donald Trump
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le compte Twitter du Président Donald Trump a été piraté par un hacker néerlandais, la semaine passée. Une information plus ou moins tenue en secret par la maison blanche.

En effet, l’expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter sur son compte en devinant le mot de passe du président Donald Trump. A sa cinquième tentative, il aurait tapé «maga2020!», abréviation du slogan de campagne : «Make America Great Again 2020 !», raconte The Guardian.

«Je pensais que je serai bloqué après de quatre tentatives, ou bien qu’on me demanderait de fournir des informations», s’est étonné le chercheur de cybersécurité auprès du média néerlandais De Volkskrant.

Une fois connecté, il se serait retrouvé en capacité de changer la photo de profil, tweeter et même accéder aux messages privés du président républicain.

Lire aussi : Présidentielles aux États-Unis : Ce grand dernier débat entre Donald Trump et Joe Biden à ne pas manquer

De son côté, la plate-forme rapporte «ne pas avoir décelé d’élements permettant de confirmer cette déclaration», ajoutant avoir mis en place «des mesures de haute-sécurité pour des profils de personnalités», tels que les comptes relatifs aux candidats à l’élection présidentielle.

Selon Victor Gevers, Donald Trump n’aurait pas eu recours à des mesures simples de cyber-protection, telles que le système de double-vérification, qui permet de sécuriser la connexion en s’authentifiant sur un deuxième appareil. Pris de vertige en réalisant qu’il pouvait interagir avec ses 87 millions de followers, l’expert aurait tenté d’alerter l’entourage de Donald Trump, en contactant son équipe de campagne, sa famille, et même les agences de sécurité tels que le CIA, la Maison Blanche et le FBI.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi