Donald Trump veut toujours évincer la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala de l’OMC, voici sa dernière tentative

Ngozi Okonjo-Iweala Donald Trump

Le chef du commerce de Donald Trump veut la réouverture de la course à la direction de l’Organisation mondiale du commerce. Ngozi Okonjo-Iweala est sur le point d’être la directrice générale de l’Organisation Mondiale du Commerce, les Etats-Unis étant l’obstacle ultime à sa nomination.

Robert Lighthizer, chef du commerce de Donald Trump, a suggéré la réouverture du processus de recherche d’un nouveau directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Lire aussi :  "Comment tu vas Laurent ? Content de te voir", Ouattara en accueillant Gbagbo au Palais
Ngozi Okonjo-Iweala Donald Trump


Une décision sans précédent qui portera sûrement un coup dur à Ngozi Okonjo Iweala. Les États-Unis s’opposent à l’ancienne économiste de la Banque mondiale, Ngozi Okonjo-Iweala pour le poste, et étant donné que les États-Unis possèdent le dollar en tant qu’acteur majeur du commerce mondial, un candidat non soutenu par les États-Unis a très peu de chances d’assumer ce rôle.
Le chef du commerce de Donald Trump, Robert Lighthizer, s’adressant à la BBC, a déclaré que l’OMC avait besoin de «quelqu’un ayant une réelle expérience du commerce».
Robert Lighthizer a également déclaré qu’il n’y avait aucun moyen pour que l’administration Trump soit persuadée de soutenir l’ancienne ministre des Finances nigériane au cours des dernières semaines de son mandat. M. Lighthizer a déclaré que l’OMC « avait massivement besoin de réformes », ajoutant que les États-Unis devaient « commencer à progresser » dans ce processus.

Lire aussi :  Donald Trump et Michelle Obama sont l'homme et la femme les plus admirés en 2020

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi