Donald Trump veut toujours évincer la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala de l’OMC, voici sa dernière tentative

Ngozi Okonjo-Iweala Donald Trump
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le chef du commerce de Donald Trump veut la réouverture de la course à la direction de l’Organisation mondiale du commerce. Ngozi Okonjo-Iweala est sur le point d’être la directrice générale de l’Organisation Mondiale du Commerce, les Etats-Unis étant l’obstacle ultime à sa nomination.

Robert Lighthizer, chef du commerce de Donald Trump, a suggéré la réouverture du processus de recherche d’un nouveau directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ngozi Okonjo-Iweala Donald Trump


Une décision sans précédent qui portera sûrement un coup dur à Ngozi Okonjo Iweala. Les États-Unis s’opposent à l’ancienne économiste de la Banque mondiale, Ngozi Okonjo-Iweala pour le poste, et étant donné que les États-Unis possèdent le dollar en tant qu’acteur majeur du commerce mondial, un candidat non soutenu par les États-Unis a très peu de chances d’assumer ce rôle.
Le chef du commerce de Donald Trump, Robert Lighthizer, s’adressant à la BBC, a déclaré que l’OMC avait besoin de «quelqu’un ayant une réelle expérience du commerce».
Robert Lighthizer a également déclaré qu’il n’y avait aucun moyen pour que l’administration Trump soit persuadée de soutenir l’ancienne ministre des Finances nigériane au cours des dernières semaines de son mandat. M. Lighthizer a déclaré que l’OMC « avait massivement besoin de réformes », ajoutant que les États-Unis devaient « commencer à progresser » dans ce processus.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi