Donald Trump veut virer le procureur général des USA pour avoir dit qu’il n’y a pas eu de fraude

Donald Trump William Barr
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le président américain Donald Trump a suggéré qu’il pourrait limoger son procureur général et loyaliste William Barr pour leurs divergences d’opinion. Le procureur général ayant affirmé qu’il n’y avait pas eu de fraude généralisée lors des élections de 2020.



William Barr a déclaré à l’Associated Press dans une interview, « qu’à ce jour, nous n’avons pas vu de fraude à une échelle qui aurait pu avoir un résultat différent lors des élections ».

Donald Trump William Barr


Il a aussi ajouté que les plaintes pour malversations électorales concernaient des incidents isolés et ne suggéraient aucune existence de fraude « systémique ».
La déclaration du procureur général était une réprimande des accusations de Trump selon lesquelles la victoire de Joe Biden avait été facilitée par une conspiration démocratique massive pour « truquer » les élections.
Donald Trump, qui quitte la Maison Blanche en janvier, suggère que Barr pourrait bientôt faire ses valises. Il a déclaré lors de sa comparution jeudi 3 décembre dans le Bureau Ovale :


« Ils devraient se pencher sur toute cette fraude. Ce n’est pas civil, ce sont des trucs criminels. Ce sont de très mauvais trucs criminels, alors je vais juste dire ceci : c’était une élection fixe. C’était une élection truquée. »



Lorsqu’un journaliste a demandé s’il avait toujours confiance dans le procureur général, Trump a déclaré :


« Posez-moi cette question dans quelques semaines. »



Le président sortant, qui refuse d’admettre qu’il a perdu l’élection au profit de Joe Biden, a affirmé que le ministère de la Justice de Barr n’avait trouvé aucune preuve de fraude généralisée, car « il n’a pas regardé ». Donald Trump a déclaré à propos de Barr :


« Il n’a rien fait. Ils n’ont pas eu l’air très dur, ce qui est une déception, pour être honnête avec vous. »



Malgré un manque de preuves, la campagne de Trump s’est engagée dans des batailles juridiques pour changer l’élection de Biden, affirmant que des millions de votes ont été exprimés illégalement dans les États remportés par le démocrate. La plupart des poursuites ont été rejetées, les juges notant qu’il n’y avait aucune preuve pour justifier les allégations de la campagne.
Donald Trump a toutefois conclu que « c’est probablement l’élection la plus frauduleuse que l’on ait jamais vue ».

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi