Drame/Nigéria : « J’ai eu l’arme de mon copain marié, qui a 6 enfants » – dixit l’élève qui a amené un pistolet à l’école

élève Nigériane surprise à l'école avec une arme à feu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’élève Nigériane qui a été surprise à l’école avec une arme à feu a avoué être membre d’une secte. Elle a également dit qu’elle avait obtenu l’arme de son petit-ami, Okon Effingham, qui est marié et père de six enfants.

Il a été initialement affirmé que la jeune fille, une élève de l’école secondaire gouvernementale d’Ikot Ewa, dans l’État de Cross River, avait emmené le pistolet à l’école pour tirer sur son professeur qui lui avait demandé de se couper les cheveux colorés.

Lire aussi :


Cependant, après son arrestation, la police a découvert qu’elle apportait le pistolet à double canon fabriqué localement à un forgeron. Elle a déclaré aux journalistes le vendredi 19 février, alors qu’elle était exposée que son petit-ami, avec qui elle était intime depuis août 2020, était le propriétaire de l’arme.

élève Nigériane surprise à l'école avec une arme à feu


Elle a ajouté que l’homme l’aide avec un certain nombre de choses, mais qu’il n’est pas responsable de payer ses frais de scolarité. Elle a ajouté que sa mère permettait à l’homme de dormir dans sa chambre.
S’exprimant au quartier général du commandement de la police, à Diamond Hill, à Calabar, lorsqu’elle a posé aux côtés de son petit-ami qui possède le pistolet fabriqué localement et de 11 autres personnes pour divers crimes, elle a déclaré :


« Je suis membre de la Sky Queen Confraternity, je suis juste un membre ordinaire, je n’occupe aucun poste dans le groupe, je connais le propriétaire de l’arme qui est mon homme depuis l’année dernière, il couche avec moi et me soutient avec de petites choses, mais ce n’est pas lui qui paie mes frais de scolarité.
Ma mère le connaît parce qu’il me rend visite chez nous et parfois, il dort chez moi parce que j’ai ma propre chambre, puis le matin, il rentre chez lui. »


Le petit-ami de l’écolière, Okon Effiong, a déclaré :


« Je suis un homme marié avec six enfants, je ne lui ai pas donné l’arme, elle l’a pris elle-même où je l’ai gardée sous le lit. J’ai commencé à coucher avec elle en août l’année dernière, sa mère me connaît, j’ai fait quelque chose sur sa tête, ils savent qu’elle est ma femme. »


Vendredi, le commissaire de police de Cross River, Sikiru Akande, a déclaré que l’enquête était en cours pour élucider le mystère entourant la propriété de l’arme, ajoutant qu’Okon Effiong avait été arrêté et que plus de détails seraient bientôt connus.
Le chef de la police a également appelé les parents et le tuteur à cultiver l’habitude de se rapprocher de leurs enfants et de leurs pupilles pour savoir ce qu’ils font et avec qui ils se mêlent.


0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi