Drame: Un cadavre refuse de se faire enterrer à 8 reprises, ce qu’il réclame

Drame: Un cadavre refuse de se faire enterrer à 8 reprises, ce qu'il réclame

Dans une ville en Côte d’Ivoire, précisément à Offoriguié, à sept kilomètres d’Agboville, un cadavre a refusé à huit reprises d’être conduit au cimetière.

À huit reprises, les porteurs du corps de N’Gbesso Jean Pierre vers le cimetière de Offoriguié, son village natal, ont rebroussé chemin. Le jeune instituteur en fonction à Agbattra (sous-préfecture de Grand Morié) avait rendu l’âme dans des conditions ténébreuses. Il venait de boucler six ans de service, lorsqu’il a été subitement fauché par la mort. « Arrivé à mi-parcours du cimetière, le cercueil fait demi-tour au village », ont rapporté des témoins.

Lire aussi :  Patrick Vieira se prononce sur la performance de l'Italie

« Cinq fois, le samedi et trois fois dimanche matin », a indiqué M.Boga, instituteur venu « accompagner » le corps. Selon lui, pour des raisons de suspicion, le cercueil a été porté soit par ses collègues instituteurs, soit par les populations autochtones ou encore par les allogènes Burkinabés.

« À chaque fois, le corps est revenu dans la concession familiale », a-t-il expliqué. En effet, le cercueil a volontairement heurté le père du défunt ainsi que plusieurs autres personnes du village.

Lire aussi :  Nigéria : Une femme débarque au mariage secret de son mari, la bagarre continue (vidéo)

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi