Drame : Une jeune fille se suicide en direct après une dispute avec son petit ami

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une étudiante de la prestigieuse école Haberdashers’ School for Girls à Monmouth, Joy Chan âgée de 18 ans s’est pendue en plein FaceTime avec son petit ami après qu’ils se soient disputés.

Une simple dispute de couple aura tourné en un suicide en direct.

Tout d’abord, il faut savoir que la jeune étudiante Joy Chan était en couple avec Jeremy Mak; alors qu’elle étudiait au Royaume Uni, le jeune homme lui était à Hong Kong. Comme toute relation à distance, les écrans sont les seuls moyens de communication dont vous disposez.

Selon les dires de Jeremy Mak, la jeune fille se serait « accidentellement pendue » suite à une dispute entre eux deux. C’est là qu’il aurait tenté de joindre immédiatement l’administration de l’école.

L’administration s’est alors dépêchée sur les lieux et a conduit directement la fille aux urgences. Il était malheureusement trop tard et Joy Chan a succombé peu de temps après.

LIRE AUSSI : Drame/Ghana : Un jeune homme tue sa petite amie et tente de se suicider à deux reprises sans succès

Mais des rumeurs fusent ; selon les amis proches du couple, Joy Chan leur aurait confié que son petit ami Jeremy Mak l’aurait poussé à s’automutiler plusieurs fois. Elle aurait aussi essayé d’obtenir de l’aide à l’hôpital de l’école mais la réponse d’une infirmière après qu’elle ait fini de remplir un formulaire concernant sa santé mentale l’a dérouté :

« Nous sommes un pensionnat, pas un service psychiatrique .L’automutilation est pratiquée par beaucoup d’adolescents. »

A croire que c’est devenu normal de s’automutiler! Et ce n’est qu’après sa mort que Rachel Rees, la directrice du pensionnat a reconnu qu’ils auraient dû voir de plus près la santé mentale de la jeune étudiante et lui apporter le soutien nécessaire.

Par ailleurs, le jeune homme aurait des comportements abusifs et était très possessif envers la jeune fille. Il le questionnait tout le temps concernant ses amis garçons et si elle voyait quelqu’un. Jeremy chan aurait détaillé tout cela dans une lettre d’excuse qu’il a envoyé aux parents de la jeune étudiante.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi