Échanges tendus entre Emmanuel Macron et Alassane Ouattara

Ce coup de fil d’Emmanuel Macron à Alassane Ouattara sème la crainte au sein du gouvernement

Emmanuel Macron, le chef d’État français et Alassane Ouattara auraient eu des échanges tendus au téléphone à propos de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier, souligne la presse ivoirienne ce mercredi 4 novembre 2020. D’après les médias locaux, le gouvernement ivoirien dénonce, à la suite cette échange, un complot contre l’autorité de l’État, au regard de la mise en place d’un conseil national de transition.

Revue de Presse (Côte d’Ivoire) – rapporté par Linfodrome

« Situation politique : Échanges tendus entre Macron et Ouattara », fait savoir Soir Info. Ce quotidien indépendant de Côte d’Ivoire qui publie un papier de « Africa Intelligence » rapporte qu’à la veille de la publication des résultats officiels de la présidentielle, Emmanuel Macron a téléphoné à Alassane Ouattara pour l’inciter à faire un geste majeur envers l’opposition.

Lire aussi :  Tchad : Rencontre discrète Mahamat Idriss Deby-Macron ; voici ce que les 2 présidents se sont dits

« Dans ce contexte et alors que plane plus que jamais le spectre de la crise post-électorale de 2010, Emmanuel Macron a demandé à Alassane Ouattara de faire un geste majeur envers l’opposition. Alassane Ouattara n’envisage pas, pour le moment, d’ouvrir un dialogue direct avec l’opposition », soutient le confrère.

« Conseil national de transition : le gouvernement dénonce un complot contre l’autorité de l’État », titre Le Patriote. Selon ce journal, la réaction du gouvernement ne s’est pas fait attendre. « Sansan Kambilé, garde des sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme (…) ont dénoncé la sortie d’Affi N’guessan, qui a annoncé la mise en place du Conseil national de transition ».

Lire aussi :  Top 8 des plus beaux aéroports d’Afrique

Quand Le Nouveau Réveil titre : « Ouattara a tenté d’arrêter Bédié ». Le confrère indique qu’un commando a tenté d’enlever le président Bédié. Avant de livrer le film de cette arrestation manquée. « Tentative d’enlèvement du président Henri Konan Bédié ? Blocus autour de sa résidence ? Ou simple provocation ? Difficile de savoir les motivations réelles des forces de l’ordre (Gmi et Crs) », note Le Nouveau Réveil.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire : La police et les étudiants s'affrontent à Abidjan

« Ouattara, le plébiscite ! » barre à sa Une Fraternité Matin. « Le candidat du Rhdp a obtenu 3.031.483 voix, soit 94, 27 %. Taux de participation : 53,90 % sur une population électorale de 6.066.441 », note ce quotidien gouvernemental. Qui ajoute que KKB, l’adversaire du président sortant a félicité le président Ouattara.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi