Egypte : Des hommes traînent nve une femme de 70 ans, parce que son fils fréquente une femme musulmane

Soad Thabet
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Trois hommes qui ont déshabillé une chrétienne, Soad Thabet et l’ont traînée nue dans un village égyptien. Tout cela en raison de rumeurs selon lesquelles son fils aurait une liaison avec une femme musulmane. Traduits devant la justice, les trois hommes ont été acquittés.


Soad Thabet, maintenant âgé de 74 ans, a été exhibée nue par une foule de justiciers à Al-Karm en 2016.

Soad Thabet


L’attaque s’est accompagnée de l’incendie de maisons de chrétiens coptes et de villageois appelant avec colère à l’expulsion des chrétiens, qui sont la minorité religieuse. Les trois accusés – un père et ses deux fils – ont été initialement condamnés à 10 ans de prison, mais ils ont été acquittés après un nouveau procès.
Le journal copte local Watani a rapporté que Soad Thabet était désemparée en entendant le verdict. Elle a déclaré :


« Après toutes ces années, comment peuvent-ils être libérés après m’avoir déshabillé devant tout le monde pour voir ?
Que puis-je dire? Dieu me rendra justice. »



Le groupe de défense des droits de l’homme Initiative égyptienne pour les droits de la personne (EIPR) a condamné le verdict dans un communiqué exhortant le parquet à faire appel.
Le président Abdel Fattah al-Sissi a critiqué la violence à l’époque après qu’elle se soit transformée en une controverse nationale, la qualifiant d » « inacceptable ».
Les chrétiens se plaignent depuis longtemps de la discrimination en Égypte et, ces dernières années, l’Etat islamique a également pris pour cible des églises, tuant des dizaines de personnes.
Les relations interconfessionnelles, ou les affirmations selon lesquelles elles se produisent, sont souvent une source de tension entre les communautés religieuses. Dans le cas de Thabet, son fils Ashraf Abdo Attia a été accusé d’avoir une liaison avec la femme musulmane de son ancien partenaire commercial. Ils ont tous deux nié cela.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi