Egypte : Deux influenceuses TikTok remises en détention pour « avoir exploité des adolescentes »

Influenceuses TikTok
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Haneen Hossam et Mawada Al-Adham sont deux influenceuses qui ont beaucoup de succès sur l’application TikTok à cause de leurs vidéos.

Elles ont été mises en détention pour « violation des valeurs sociales ». 

En effet, les deux femmes ont été aussi déclarées coupables d’avoir commis des actes immoraux par le biais de la demande de TikTok, en profitant de la pandémie de coronavirus et situation économique de la société pour attirer et tromper les jeunes filles en utilisant certaines applications en ligne pour rencontrer des étrangers et publier des vidéos de divertissement pour obtenir de l’argent supplémentaire.

L’une d’elles, Hossam pouvait être libérée sous caution de 3091$ environ.

Mais aujourd’hui, on apprend que le ministère public a ordonné le maintien en détention des deux jeunes femmes. En effet, le procureur affirme qu’elles ont exploité des adolescentes en les encourageant à publier des vidéos similaires d’elles sur les réseaux sociaux.

La toile a été secouée du fait qu’on ait arrêté des personnes qui font des activités qui ne sont pas différentes de celles que font des millions de personnes sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Égypte : Les Nigérians ayant participé à la manifestation #EndSARS sur le point d’être expulsés

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi