Élection présidentielle au Kenya : Pourquoi les résultats officiels sont-ils retardés ?

Election présidentielle au Kenya

Deux jours après la fermeture des bureaux de vote au Kenya, les citoyens ne savent toujours pas qui sera leur prochain président. Selon les calculs des médias privés, 14 071 200 votes ont été enregistrés.

Les voix

L’actuel vice-président, William Ruto, a obtenu 7 317 024 voix, soit 51,16 %, tandis que Raila Odinga a obtenu 6 754 176 voix, soit 47,23 %. Les autres ont obtenu 230 226 voix, ce qui représente 1,61 % des votes.

Hier, le groupe privé Nation Group avait comptabilisé les résultats de quatre cinquièmes des bureaux de vote et donnait Odinga en tête avec 50,40 % et Ruto avec 48,92 %. Une autre société, Citizen, a donné 49,48 % des voix à Ruto et 49,12 % à Odinga.

Ces résultats suggèrent que Ruto est en train de gagner les élections. Mais le résultat final n’a pas encore été annoncé. Le président de la Commission indépendante des élections et des frontières du Kenya (IEBC), Wafula Chebukati, a toutefois exhorté les gens à être patients et à ne pas paniquer devant les différents décomptes publiés par les médias.

Il a déclaré : “Chaque organisation effectue des calculs sur la base de sa propre saisie manuelle des données provenant de plus de 46 000 bureaux de vote. Mais seule la commission électorale peut déclarer le vainqueur.

“Les décomptes effectués par les médias montrent que les deux principaux candidats, Odinga et Ruto, sont au coude à coude. Il ne faut pas paniquer devant les différences que nous voyons sur les écrans des médias. Les résultats proviennent du même portail public ; l’approche (de chaque diffuseur) est différente.”

Il a ajouté qu’en fin de compte, les résultats devraient être “similaires”. Commentant l’élection, le Dr Tunji Oseni, chef du département politique et relations internationales de la Lead City University, a déclaré qu’il n’y avait pas de cas similaire au Nigeria qui puisse être comparé directement à ce qui se passe au Kenya. Mais la démocratie est une question de personnes et de la force du nombre de personnes qui vous soutiennent.

“La démocratie peut aussi surprendre. L’élément surprenant de la démocratie est ce que nous voyons au Kenya. Le candidat qui prend le dessus est aussi un politicien de base expérimenté, qui est dans le jeu depuis un certain temps.”

“Ainsi, lorsque vous avez un alignement et un réalignement des forces, et que le peuple dit que c’est là qu’il veut aller, vous ne pouvez rien y faire.”

Raila Odinga, bientôt un homme d’histoire ?

De son côté, un professeur de droit et de jurisprudence internationale, Akin Oyebode, a déclaré : “Il semble que le destin puisse enfin sourire à Raila Odinga après de précédentes tentatives. Doté d’un excellent pedigree politique et d’une influence considérable au sein de la classe défavorisée du Kenya, Odinga est en passe de devenir un homme d’histoire. Il ne semble pas y avoir de comparaison au Nigeria où tout semble s’effilocher”.

Odinga, qui est âgé de 77 ans, fait sa cinquième tentative à la présidence. Le président sortant, Uhuru Kenyatta, a atteint sa limite de deux mandats et a soutenu Odinga, après s’être brouillé avec Ruto après les dernières élections.

Lire aussi :  Kenya : Vidéo d'un détenu et d'une gardienne de prison en train de …

Le candidat gagnant doit obtenir 50 % des voix plus une pour l’emporter et au moins un quart des voix dans 24 des 47 comtés du Kenya. S’il n’y a pas de vainqueur absolu, il y aura un second tour de scrutin.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi