Elisabeth II : Son cousin est condamné à 10 mois de prison pour agressions sexuelles

Cousin Elisabeth II condamné 10 mois agressions sexuelles
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le cousin d’Elisabeth II a été condamné à 10 mois de prison pour agressions sexuelles . L’affaire est rendue publique par The Gardian.

L’incident s’était produit dans la maison ancestrale maternelle en Ecosse . Le comte de Strathmore Simon Bowes-Lyon, 34 ans a agressé une invité au château de Glamis, à Angus.

Selon les faits, c’était à l’occasion d’un évènement de relations publiques au château en février 2020 . La session s’étendait sur trois jours . La dame était invitée à passer le séjour au château. Simon Bowes trouve que la jeune femme était à sa convenance. Il lui fait en ce sens des avances .

LIRE AUSSI : Angleterre : Deepfake de la Reine Elisabeth II diffusé sur une chaîne britannique

Cependant , la jeune femme le repousse . Alors , vers 1h du matin Simon Bowes tape la porte de son invité en insistant pour qu’elle lui ouvre. La jeune ouvre le battant sur un homme ayant abusé de l’alcool .

La porte ouverte, il force carrément le passage et entre dans la chambre. Il amène la jeune femme sur le lit et l’agresse sexuellement . La dame a essayé de fuir sans succès . Elle le suppliait de la laisser tranquille .

Alléguant que non seulement elle ne voulait pas mais aussi qu’elle avait un petit ami. Le comte ne tiendra pas compte de ses propos. La scène durera pendant plus de 20 min.

Un peu plus tard , la jeune femme réussira à le faire sortir de la chambre. Elle va aussi placer une chaise sous la poignée de la porte pour l’empêcher d’entrer à nouveau.

La dame traumatisée portera plainte à la suite. Simon Bowes reconnaîtra les faits alléguant qu’il était ivre. Il présentera aussi des excuses à la victime.

LIRE AUSSI : Top 10 des pays avec le plus grand nombre d’escrocs dans le monde

Le shérif Carmichael précise qu’un an après , la victime toujours traumatisée fait des cauchemars sur l’incident. Puisqu’il n’a jamais eu d’antécédents avec la justice et qu’il a reconnu ses actes , il sera ainsi condamné à 10 mois de prison.

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi