Présidentielle française 2022: Emmanuel Macron prépare sa candidature

France: Emmanuel Macron investi président pour un second mandat 

Le président Emmanuel Macron n’a pas dit qu’il serait candidat mais a tout fait pour préparer son entrée dans la campagne présidentielle.

Si ce n’est pas un candidat, ça y ressemble. En revenant sur le bilan de son quinquennat, Emmanuel Macron a cranté la première étape indispensable pour un président sortant qui veut être réélu : dire ce qu’il a fait bien, un peu moins bien, ce qu’il n’a pas pu faire, assumer, regretter -le Covid, les gilets jaunes, les réformes, les petites phrases.

Lire aussi :  Le FC Barcelone s'apprête à changer son logo vieux de 20 ans

Et son message était clair : « J’ai appris » l’humilité, le respect, à aimer les Français. Autant de réponses à toutes les critiques qu’il a pu subir sur sa déconnexion, son arrogance ; comme une tentative pour évacuer le sujet de son image avant d’entrer dans le vif de la campagne et essayer de couper l’herbe sous le pied de ses adversaires.

Lire aussi :  Maahlox répond à Kerozen après son concert annulé : "Remettez l’argent du promoteur "

Des adversaires qu’il a taclés au passage, mais sans les nommer pour faire mine de ne pas descendre dans l’arène, Valérie Pécresse sur les fonctionnaires et surtout Éric Zemmour sur l’exacerbation des peurs.

Et puis, Emmanuel Macron a affiché sa vision de la France, son désir intact de réformer notamment les retraites. Et il dit son envie de se projeter plus loin que le mois d’avril, son envie de « faire ». Il a souvent employé le « nous » pour parler des Français. Cet entretien était une pierre de plus sur le chemin de la candidature.

Lire aussi :  France : Message émouvant de Macron à sa jeunesse

LIRE AUSSI: Makosso Camille sur Charles Blé Goudé : « Je ne vois personne ici en Côte d’Ivoire.… »

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi