Erling Haaland fait disparaître ses sourcils et fait rire ses fans (Photo)

Erling Haaland fait disparaître ses sourcils et fait rire ses fans (Photo)

Erling Haaland a fait rire ses fans en montrant ses sourcils disparus en vacances. Haaland est en vacances à Marbella. Il va rejoindre le reste de l’équipe de Manchester City la semaine prochaine.

L’attaquant a posté un certain nombre de selfies sur Instagram sous le soleil espagnol. Et l’un d’entre eux en particulier a fait rire les supporters. En effet, Erling Haaland a montré ses sourcils blonds… ou leur absence.

Il a légendé la photo : “Non, je n’ai pas de sourcils x”.

Erling Haaland fait disparaître ses sourcils et fait rire ses fans (Photo)

Erling Haaland fait réagir ses fans

Erling Haaland fait disparaître ses sourcils et fait rire ses fans (Photo)

Les utilisateurs des médias sociaux ont adoré que la superstar de la Premier League montre sa personnalité en ligne.

Un internaute a dit : “Non, ce type est trop drôle.”

Mais un autre a plaisanté : “C’est un vrai robot.”

Avant de se concentrer sur ce qui sera une première année éreintante dans le football anglais, Erling Haland se laisse aller à Marbella.

Lire aussi :  Erling Haaland déclare sa flamme à Sadio Mané : "Il est vraiment bien"

Haaland passe de belles vacances

L’as a passé la soirée de samedi dans la boîte de nuit Momento. Dans une vidéo, il était derrière les platines portant des écouteurs aux côtés du DJ Angel Sanchez.

Et il a même joué au foot sur la plage avec des locaux dans un jeu de keepie-uppie.

Lire aussi :  Marco Verratti en pleine négociation avec Jessica Aidi pour une partie de jambes en l'air (vidéo)

Erling Haaland devrait rejoindre l’équipe de Pep Guardiola début juillet, à son retour de vacances. Il accompagnera ensuite City lors de sa tournée de pré-saison en Amérique, pour défendre le titre de Premier League.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi