Espace : Le Prince William lance une pique à Bezos et Musk

princes William Harry entrevue privée séparés amis
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

A la suite de Bill Gates qui se prononce sur la mode qu’est devenu le voyage dans l’espace, le prince Williams lance une pique.

Ces dernières années, la conquête de l’espace est devenue une préoccupation pour les puissances de ce monde. Les Etats ont pris des décisions montrant clairement leur choix de s’imposer dans cette nouvelle aventure. En dehors des Etats, des milliardaires américains se sont également mis dans la danse et les premiers voyages dans l’espace ont été une réalité.

Richard Branson a été le premier à réaliser un voyage dans l’espace et cela a été un succès. Par la suite, Jeff Bezos a également fait son voyages. Il y a quelques semaines, Bill Gates s’était prononcé sur la mode qu’est devenu le voyage dans l’espace. Son message à peine voilé était à l’endroit des milliardaires. En effet, Bill Gates rappelle à Bezos et Musk qu’il y a « à faire sur terre ». A la suite de Bill Gates, le prince Williams a lancé une pique aux milliardaires.

Au cours d’un entretien à la BBC, le Prince William a affirmé que notre planète a besoin des plus grands cerveaux pour la sauver plutôt que de rechercher les places où la vie humaine peut exister. “Nous avons besoin de certains des plus grands cerveaux et esprits du monde pour essayer de sauver cette planète, et non pour trouver le prochain endroit où aller vivre”, a affirmé celui qui pourrait être très prochainement le roi d’Angleterre.

LIRE AUSSI : Michael Essien : Déçu de son ingratitude un marabout fait des révélations sur lui

Kevin Aka

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi