États-Unis/Présidentielles : Voici le candidat gagnant selon les sondages

sondages Etats-Unis
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les sondages prédisent avec précision le vainqueur de chaque élection présidentielle aux États-Unis. Sauf l’exception créée en 2016 par le Président Donald Trump. Ce dernier avait été élu contre tous les pronostics des sondages qui donnaient Hillary Clinton victorieuse.

Cette année c’est presque le même scénario, sauf qu’on ne connaît pas encore l’issu du vote.

En effet, le candidat Donald Trump est donné perdant dans les sondages. L’incertitude qui règne autour des Etats-clés mais également avec les votes par correspondance pourraient perturber le scrutin. Donald Trump a déjà prévenu que ses avocats étaient « prêts ».

Lire aussi : Etats-Unis/Présidentielles : Voici les 9 Etats qui peuvent faire basculer les résultats des élections

Si les sondages donnent Joe Biden vainqueur de manière assez nette à l’échelle nationale, les études d’intentions de votes au niveau des Etat-clés, les fameux Swing States, sont plus nuancées. Ainsi, le scénario de 2016, qui avait vu Donald Trump rattraper Hillary Clinton dans le sprint final dans des Etats-clés comme le Michigan, l’Iowa ou la Pennsylvanie, pourrait se répéter.

sondage Etats-Unis

Comme il y a quatre ans, le vote populaire, le nombre de voix exprimées par la population, pourrait ne pas suffire au candidat démocrate.

Joe Biden est donc en tête des intentions de vote dans la majorité des Swing States, mais sa victoire est pronostiquée dans la plupart des cas dans la marge d’erreur des enquêtes. Une victoire sur le fil de Donald Trump n’est donc pas encore exclue.

Lors de son ultime meeting de campagne dans le Michigan, là où il avait achevé sa campagne victorieuse il y a quatre ans, Donald Trump a prédit « une magnifique victoire ».

« Demain nous allons une nouvelle fois écrire une page d’histoire » a-t-il également indiqué.

En cas de défaite, le président sortant entretient le flou sur la reconnaissance des résultats indiquant que ses « avocats sont prêts » dès la fin du scrutin.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi