Ferre Gola : L’artiste congolais en prison à cause de sa propre fille

[read_meter]
Ferre Gola : L'artiste congolais en prison à cause de sa propre fille
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Le chanteur congolais Ferre Gola est dans de beaux draps. Depuis le 03 juin 2022, il est détenu en France pour des raisons de coups et blessures volontaires. La plaignante dans cette histoire serait justement sa propre fille Osias.



Ferre Gola a été pris dans les mailles de la justice française alors qu’il s’apprêtait à se rendre en Guinée pour un concert privé. Depuis le 05 juin dernier, il se trouve donc dans la prison Fleury -Mérogis. C’est l’une de plus grandes prisons d’Europe. Elle est située à vingt-six kilomètres au sud de Paris, dans le département de l’Essonne, en région Île-de-France.



Pour le moment, son équipe managériale n’a pas encore concrètement élucidé le dossier qui a conduit à son arrestation. Les raisons de cette interpellation diffèrent ici et là. D’après son staff, Le Padre aurait été appelé à comparaître dans une affaire en justice pendant la période Covid-19. Un rendez-vous manqué suite aux confinements et aux restrictions des voyages. Il avait été jugé par défaut.

Lire aussi :  Découverte d’un bébé requin à visage humain en Indonésie

Ferre Gola coffré à cause sa fille



Ferre Gola : L'artiste congolais en prison à cause de sa propre fille

Ce rendez-vous judiciaire serait en effet dû à une plainte déposée par sa fille Osias. Comme le rapporte la page Facebook Observateur de Babi, le chanteur congolais est victime d’une plainte déposée par sa fille qui vit en France. Le procès s’est tenu pendant la crise et l’artiste n’était pas présent. Le juge a retenu contre lui coups et blessures volontaires sur son enfant.



La jeune fille, selon notre source, accuse son père de l’avoir tabassée et rasée le crâne. En effet, elle se serait exhibée en tenue inappropriée sur les réseaux sociaux. Pour avoir porté la main à l’endroit de son enfant, Ferre Gola purge une peine de prison de 9 mois dont 3 mois ferme.

Lire aussi :  Boris Johnson : Son épouse révèle avoir fait une fausse couche et annonce sa nouvelle grossesse

Par ailleurs, il y a son fils aussi qui aurait porté plainte contre lui. Celui-ci accuse son père de l’avoir menacé en raison de son comportement jugé insoumis. Il l’aurait menacé de le faire rentrer au Congo.

Le Padre soutenu par ses collègues

Dans la foulée, suite à son interpellation, Le Padre a aussi bénéficié du soutien de ses collègues artistes congolais. Fabregas, Innoss’b et Koffi Olomide sont entre-autres les musiciens qui se sont effectivement montrés solidaires à son égard.



« Je viens de prendre la nouvelle de ta mise en détention et cela m’a bouleversé. Je serai toujours là pour t’épauler grand frère. C’est la moindre des choses que je puisse faire pour t’aider à surmonter cette difficile épreuve », a publié Fabregas sur Instagram suite à l’annonce.

Lire aussi :  Top 10 des pays les plus riches du monde

Quant à Innoss’B, il a posté le communiqué annonçant l’interpellation de l’auteur de « Royaume Kunga ». « On est ensemble mon vieux @ferregola_lepadre », a-t-il ajouté.



« Je voudrais lui dire ma solidarité, lui apporter mon soutien sincère et lui demander d’être courageux. Je lui envoie toutes les vibrations positives, je lui envoie ma force, je sais que Dieu n’oublie pas les siens et comme je l’ai toujours dit, Dieu est bon », a déclaré Koffi Olomide sur Instagram.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi