Floride/Insolite : Deux femmes se déguisent en mémés pour pouvoir être vaccinées

Floride femmes vaccinées déguisées mémés
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le Coronavirus nous aura fait voir de toutes les couleurs : en Floride, pour pouvoir être vaccinées, deux jeunes femmes se sont déguisées en mémés, bénéficiant ainsi d’un certificat de vaccination.

En Floride, il a été décidé que seules les personnes de 65 ans et plus, les employés en santé, les résidents et les personnels des résidences-services seraient vaccinées pour le moment. Et pour pouvoir bénéficier de ce traitement, beaucoup de personnes usent d’entourloupes aussi improbables les uns que les autres.

C’est le cas ici de deux femmes qui se sont déguisées en grand-mères pour prendre le vaccin.

Elles avaient déjà pris la première dose et s’apprêtaient à recevoir la seconde. Les employés du centre de vaccination du Orange County Convention Center ont déclaré que les femmes étaient bizarres et ont décidé de procéder à une vérification avant qu’on ne les vaccine.

Les dates sur les carnets de vaccinations et les permis de conduire ne correspondaient pas à l’âge indiqué.

Le Directeur du département de la Santé de Floride dans le comté d’Orange, Raul Pino déclare :

« Leur tenue farfelue comprenait des gants, des bonnets, des lunettes, le tout… Je ne sais pas comment elles s’en sont sorties la première fois. Une partie des découvertes que nous devons faire est de savoir si elles ont été vaccinées par nous, quand elles ont été vaccinées, ce qu’il s’est passé, à quelle date, à quelle heure et essayer de déterminer s’il y a eu des manquements, des échappatoires dans le processus qui permettaient aux gens de faire cela. »

Raul Pino indique aussi que c’est possible qu’elles auraient été aidées par des personnes travaillant dans le centre de vaccination.

Les infirmières aussi auraient indiqué que des inconnus les auraient approché à la fin de leur journée. Ces personnes voulaient savoir s’il y avait des « vaccins restants » pour qu’elles puissent en bénéficier.

Pour l’heure, des mesures ont été prises pour renforcer la sécurité autour de la vaccination de ces personnes âgées. Aussi, beaucoup de personnes auraient eu à des usurpations d’identité pour se faire vacciner.

La crise liée au virus aura eu raison de beaucoup de personnes.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi