Football : Le sierra-léonais Kei Kamara fera l’objet d’une enquête pour avoir diffamé les Super Eagles du Nigéria

Kei Kamara

L’Association de football de Sierra Leone a annoncé une enquête sur l’attaquant de l’équipe nationale Kei Kamara. Ce denier avait publié des vidéos en ligne critiquant l’hébergement de l’équipe nationale à Benin, dans l’État d’Edo, au Nigéria.

L’équipe nationale de la Sierra Leone est actuellement au Nigeria pour un match de qualification pour la CAN contre les Super Eagles au Samuel Ogbemudia Stadium Benin vendredi soir.

Kei Kamara, dans un post sur les réseaux sociaux qu’il a depuis supprimé, affirme qu’il n’était pas trop satisfait de l’hôtel où la délégation sierra-léonaise a été hébergée.

Kei Kamara

Dans la vidéo virale, l’attaquant qui joue aux États-Unis peut être vu en train de se plaindre de la texture des oreillers et du matelas dans sa chambre, affirmant qu’il ne pouvait pas dormir.

Il a également rejoué en plaisantant une conversation qu’il avait eue au sujet de ses préoccupations avec un employé de l’hôtel. Il a dit :

« Je vais à la réception, je parle à la dame de la façon dont je ne peux pas dormir. Elle est tellement calme ‘’ne vous inquiétez pas, ne vous inquiétez pas, nous allons tout régler le matin, ne vous inquiétez pas’’.

J’ai dit : ‘’Je ne peux pas dormir, je suis allongé depuis deux ou trois, quatre heures, je ne peux pas dormir’’.

– ‘’Ne vous inquiétez pas, nous allons le réparer le matin, nous le réparerons’’. 

Et pourquoi je ne peux pas dormir ? ».

Demanda-t-il avant de montrer les oreillers et le lit. Levant l’oreiller, il a dit :

« Ma tête ne peut pas s’enfoncer dans cette chose, ma tête ne peut pas entrer dans l’oreiller. Alors j’ai mal au cou. Mon corps ne peut pas être à l’aise parce que ceci (il frappe le matelas) est un sommier et non un matelas. »

La vidéo qui a eu lieu quelques heures avant le match très important contre le Nigeria a été condamnée par la Sierra Leone Football Association (SLFA), car l’association ne souhaite pas une telle publicité. La fédération clairement embarrassée a présenté des excuses rapides à l’hôtel et à la NFF et a annoncé une enquête sur le comportement de Kamara.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire : L'opposant Affi N'Guessan est libéré mais reste sous contrôle judicaire
Kei Kamara

La SLFA a déclaré dans un communiqué jeudi :

« La Sierra Leone Football Association ouvrira une enquête sur une vidéo virale publiée par l’attaquant de l’équipe nationale de Sierra Leone Kei Kamara dans laquelle il est vu diffamant un établissement d’accueil dans lequel la délégation de l’équipe nationale, y compris le ministre des Sports Ibrahim Nyelenkeh, le directeur exécutif de la National Sports Authority Dr. Kenneth Brima et la présidente de l’Association de football de Sierra Leone, Mme Isha Johansen, résident actuellement.

La SLFA s’excuse sans réserve auprès de la direction du Lushville Hotel and Suites à Benin City, dans l’État d’Edo, soulignant que les opinions exprimées par Kei Kamara sont ses commentaires individuels qui sont fermement condamnés par la FA.

La SLFA tient également à présenter ses excuses à la Fédération nigériane de football pour le comportement non professionnel de Kei Kamara et pour tout embarras causé. De plus amples informations seront fournies à l’issue de l’enquête. »

Il n’est pas clair si Kei Kamara sera suspendu pour le match. Ce n’est pas la première fois que Kamara a des ennuis à cause de son activité sur les réseaux sociaux, car il a déjà été suspendu trois fois par la SLFA.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi