Football : Messi aurait ruiné le Barça avec son salaire astronomique enfin dévoilé

Lionel messi femme bikini Antonella
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’international argentin et indispensable du FC Barcelone Lionel Messi perçoit un salaire pharaonique qui mettrait financièrement à genoux le club.

Le journal espagnol El Mundo a dévoilé ce dimanche les détails du contrat signé entre le Barça et Lionel Messi en 2017. Au total, l’Argentin devrait toucher plus de 550 millions d’euros et a porté un rude coup aux finances du club catalan.


Sans l’épidémie de coronavirus et les huis clos imposés aux clubs, le modèle financier du Barça aurait peut-être tenu une année de plus. Pas sûr tant la dette du club catalan a progressé pour dépasser le milliard d’euros. Ce dimanche la presse espagnole a épinglé l’une des raisons de cette crise financière sans précédent: Lionel Messi.

Et plus particulièrement le contrat « pharaonique » signé par l’Argentin en novembre 2017 afin de garantir sa présence pour quatre années supplémentaires, jusqu’en juin 2021.

Le journal El Mundo a mis la main sur le précieux document et dévoile ainsi un montant global de 555.237.619 euros touchés par le sextuple Ballon d’or pour cette ultime prolongation avec l’équipe blaugrana, soit environ 138 millions d’euros par saison. En plus d’un salaire fixe annuel d’environ 61 millions d’euros, l’attaquant de 33 ans a aussi touché près de 11M€ par an pour ses droits à l’image.

Libre en juin prochain


Libre en juin prochain, après 17 années passées en équipe première, Lionel Messi a notamment empoché un chèque incroyable au montant de signer son contrat. Déjà courtisé par les plus grands clubs européens, « La Pulga » a pu imposer une prime à la signature de 115.225.000 euros au président de l’époque Josep Bartomeu.

De la même manière, l’international de l’Albiceleste (142 sélections) a bénéficié de conditions particulièrement avantageuses au niveau de la prime de fidélité en récoltant 77.929.555 euros supplémentaires. A ces chiffres déjà exceptionnels, s’ajoutent des bonus en fonction des résultats de l’équipe en Liga et en Ligue des champions.

Un bilan sportif plus que mitigé
Avec un contrat en or massif, Lionel Messi devait constituer le fer de lance du Barça en Liga et sur la scène continentale et notamment dans la conquête d’un premier titre en Ligue de champions depuis 2015.

Si le club catalan a bien remporté quatre trophées depuis la juteuse prolongation de sa star, il s’est limité à l’Espagne avec deux sacres en championnat, un autre en Coupe du Roi et un dernier en Supercoupe (touchant au passage près de 6,1 millions de primes).

LIRE AUSSI : Sport : L. Messi entre dans le club des milliardaires et déloge Cristiano Ronaldo de la 1è place


Depuis 2017 c’est en revanche beaucoup plus difficile en C1 avec deux remontadas subies contre la Roma (en quarts en 2018) puis Liverpool (en demi-finale en 2019) et la déroute historique la saison passée face au Bayern (2-8).
Soucieux de quitter le Barça dès l’été 2020, Lionel Messi a finalement été retenu par la direction après plusieurs semaines de tensions. Une décision parfois mal comprise par certains anciens du Barça comme Rivaldo qui craignent déjà de le voir partir gratuitement en juin prochain. Avis aux clubs intéressés, recruter l’Argentin cela coûte un bras.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi