France/Besançon : Le boulanger en grève de la faim pour son employé est aux urgences

Stéphane Ravacley Laye Fode Traoré
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Nous avions tous entendu l’histoire du migrant guinéen Laye Fode Traoré qui devait être expulsé pour être entré illégalement en France à 16 ans. Il doit passer son CAP mais l’Etat veut le rapatrier puisqu’il a 18 ans actuellement.

Stépahne Ravacley Laye Fode Traoré

Son patron, Stéphane Ravacley s’y est fortement opposé. Selon lui, le jeune garçon est un grand bosseur et qu’il fallait qu’on lui laisse la chance de pouvoir terminer sa formation de boulanger.

S’il rentrait ainsi sans diplôme, tout le travail abattu jusqu’ici n’aurait servi à rien.

Aussi, le patron s’était mis dans une grève de la faim et il soutient qu’il n’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas accepter que le jeune homme passe son CAP. Selon Ravacley, il sait que Laye réussira.

Mardi dernier, Stéphane Ravacley était tellement faible que les secours ont été obligés de l’amener en urgence. Il aurait même perdu au moins dix kilos dans son refus de se nourrir.

L’affaire aurait été amenée en haut lieu et on espère que la situation s’arrangera.

Lire aussi : France/Besançon : Un boulanger en grève de la faim voici les raisons

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi