France/Covid-19 : La durée de l’isolement des personnes infectées allongée à 10 jours

France isolement allongé 10 jours
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’isolement des personnes contaminées par le Covid-19 passera de sept à dix jours à compter de lundi 22 février, a annoncé ce jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran, pour faire face aux risques posés par les variants, plus contagieux.

«J’ai décidé que la durée de l’isolement de tous les patients dont un test diagnostic est positif passera à compter de lundi de sept à dix jours», a déclaré le ministre. «Elle restera en revanche de sept jours pour les cas contact», a-t-il ajouté.

COMBIEN DE TEMPS DOIT-ON S’ISOLER ?

  • La durée de l’isolement dépend de la situation de la personne :
  • En cas de test positif à la Covid-19 sans variant : 7 jours d’isolement
  • En cas de test positif à la Covid-19 avec variant : de 7 à 10 jours d’isolement minimum
  • En cas de contact avec une personne positive à la Covid-19 avec variant
  • En cas de symptômes de la Covid-19 ou en cas de contact avec une personne positive à la Covid-19 sans variant

Pour toute question ayant un lien avec son état de santé, on peut appeler son médecin.

Si l’on vit seul, si l’on est inquiet, si l’on a besoin de parler, on peut appeler le 0800 130 000. Cette plateforme téléphonique (appel gratuit depuis un poste fixe en France) permet d’obtenir des informations sur la Covid-19, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

À qui peut-on s’adresser en cas de difficultés pendant la période d’isolement ?

Les patients diagnostiqués positifs à la Covid-19 et les personnes contact en isolement à domicile bénéficient de suivis réguliers dont :

LIRE AUSSI : Covid-19 : Deux variants fusionnent pour devenir un nouveau coronavirus

  • un suivi sanitaire réalisé par les professionnels de ville (médecin traitant, autre médecin de ville). Selon la situation spécifique du patient, plusieurs modalités de prise en charge peuvent être envisagées par les professionnels de ville (téléconsultations régulières, suivi renforcé à domicile par des infirmiers, hospitalisation à domicile…),
  • un suivi de l’isolement : la personne isolée est contactée par l’Assurance Maladie depuis le 21 janvier pour s’assurer que l’isolement se déroule dans bonnes conditions, pour rappeler les consignes d’isolement. L’Assurance Maladie propose systématiquement un accompagnement, qui peut notamment être sous la forme d’une visite à domicile d’un infirmier. En savoir plus sur l’accompagnement renforcé des personnes isolées.

OÙ PEUT-ON S’ISOLER ?

On peut rester chez soi si les conditions matérielles s’y prêtent et après en avoir discuté avec son médecin.

Pendant la période d’isolement, il convient de prendre un certain nombre de précautions et de respecter des règles d’hygiène strictes.

Si l’on ne peut pas rester chez soi, d’autres solutions peuvent être proposées tels qu’un centre de vacances, un hôtel, un lieu d’hébergement collectif. Dans ce cas, il convient de suivre les consignes données par le lieu d’hébergement.

LIRE AUSSI : France : Top 10 des départements avec des taux de contamination plus élevés

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi