France : Le Président Macron serait-il un homme jaloux ?

Macron
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le plus jeune président de l’histoire de la République française Emmanuel Macron serait un homme jaloux. La révélation a été faite sur RTL par Corinne Lhaïk, auteure du livre Président cambrioleur.

Invitée sur RTL, Corinne Lhaïk, auteure du livre Président cambrioleur (Ed. Fayard), en a dit un peu plus sur la personnalité d’Emmanuel Macron, imprégnée d’une méfiance et d’une peur constante de la trahison.

Un chef de l’Etat « entré par effraction légale dans la politique ».

Telle est l’analyse de la journaliste de L’Opinion, Corinne Lhaïk, qui vient de publier son livre Président cambrioleur (Ed. Fayard). Invitée sur RTL , elle raconte le parcours insolite d’Emmanuel Macron, mais aussi son comportement à la tête du pouvoir. Et le président de la République n’a pas fini de nous étonner, comme le dévoile la journaliste, qui a pu découvrir certains traits négatifs de sa personnalité. 

« C’est un tempérament jaloux. Je pense qu’il a un peu peur qu’il lui arrive ce que lui a fait à François Hollande », analyse Corinne Lhaïk.

Emmanuel Macron serait ainsi effrayé « que quelqu’un d’autre s’installe dans le paysage politique« . Conséquence, selon la journaliste de L’Opinion : « pas une tête doit dépasser. Il ne fait jamais de compliment de ses ministres. Il ne les met jamais en valeur, au contraire d’un Jacques Chirac ». Le chef de l’Etat aurait notamment été méfiant vis-à-vis de Benjamin Griveaux, en retrait depuis la publication de vidéos intimes sur les réseaux sociaux. 

France : Côte d’Ivoire : Pourquoi Macron ne viendra-t-il pas à l’investiture d’Alassane Ouattara ?

« C’est pour cela qu’il ne l’a pas vraiment soutenu pour la mairie de Paris », poursuit Corinne Lhaïk.

« C’est un problème de crainte »

Autant d’indices qui laisseraient transparaître une paranoïa chez Emmanuel Macron, également soupçonneux de son prétendu allié, Nicolas Sarkozy. 

« C’est un problème de crainte », souligne l’auteure de Président cambrioleur.

« Il joue beaucoup sur la confiance. Il dit qu’il fait confiance. Il a basé toute la politique sur la confiance, et dans sa pratique personnelle, il est beaucoup moins confiant qu’il ne veut bien le dire. » Des traits de personnalité qui n’ont pas fini d’interroger

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi