France : Nicolas Sarkozy est jugé pour corruption, l’affaire Kadhafi ressort

Nicolas Sarkozy Corruption
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ancien président français Nicolas Sarkozy est jugé lundi pour tentative de corruption d’un juge, un post-scriptum potentiellement humiliant pour une carrière entachée de malheurs juridiques.


Bien qu’il ne soit pas le premier chef d’État français moderne sur le banc des accusés – son prédécesseur et mentor politique Jacques Chirac a été reconnu coupable de détournement de fonds – Sarkozy est le premier à faire face à des accusations de corruption.

Nicolas Sarkozy Corruption


L’enquête a également vu Nicolas Sarkozy placé en garde à vue pour interrogatoire en 2014, une autre première pour un ancien président. Il s’est battu avec acharnement pendant six ans pour faire classer l’affaire, dénonçant «un scandale qui restera dans l’histoire».

Il a déclaré ce mois-ci à BFM TV, l’homme de 65 ans, dans le style combatif qui a fait de lui l’un des hommes politiques les plus populaires de France :


«Je ne suis pas un escroc».



Les procureurs affirment que Sarkozy a promis au juge un travail de luxe à Monaco en échange d’informations privilégiées sur une enquête distincte sur les allégations selon lesquelles il aurait accepté des paiements illicites de l’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt lors de sa campagne présidentielle de 2007.

Nicolas Sarkozy Corruption



Une partie des preuves provient d’écoutes téléphoniques de conversations téléphoniques entre Sarkozy et son avocat de longue date Thierry Herzog autorisées dans le cadre d’une autre enquête sur le financement libyen présumé de la campagne 2007 de Sarkozy.

Cette enquête est toujours en cours, bien que Sarkozy ait pris une pause ce mois-ci lorsque son principal accusateur a rétracté une affirmation centrale selon laquelle il avait remis des millions d’euros en espèces au dictateur libyen Mouamar Kadhafi.
Sarkozy et Herzog avaient soutenu que les écoutes téléphoniques enfreignaient le secret professionnel de l’avocat, mais les tribunaux ont rejeté leurs plaintes.



Accusé de corruption et de trafic d’influence, Nicolas Sarkozy risque une peine de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans et une amende d’un million d’euros (1,2 million de dollars).

Nicolas Sarkozy Corruption



Herzog fait face aux mêmes accusations et à une autre allégation de violation du secret professionnel. Le procès, qui devrait commencer à 13h30 (12h30 GMT), devrait durer jusqu’au 10 décembre.

Les enquêteurs ont découvert que Nicolas Sarkozy avait utilisé un pseudonyme – Paul Bismuth – pour acheter un téléphone pour des entretiens secrets avec son avocat.

Les deux hommes ont discuté de contacter un juge français de haut niveau, Gilbert Azibert, qui, selon les procureurs, était chargé d’obtenir des informations pour tenter d’influencer l’enquête Bettencourt en faveur de Sarkozy. En échange, Sarkozy utiliserait ses contacts pour tenter de sécuriser le poste moelleux de Monaco pour Azibert, qui est également en procès.

« Je vais le faire progresser », a déclaré Sarkozy à Herzog, selon les procureurs, qui ont comparé ses actions à celles d’un « délinquant chevronné ».
Mais plus tard, Sarkozy a semblé s’éloigner du plan de Monaco – un signe, selon les procureurs, que les deux hommes avaient été informés des écoutes téléphoniques.

«Tout cela n’est rien de plus que des fragments de phrases sortis de leur contexte», a déclaré lundi l’avocat de Herzog, Paul-Albert Iweins à la radio France Info, les qualifiant de «conversations entre de très vieux amis».

Nicolas Sarkozy, un avocat de formation, dit que le pouvoir judiciaire a mené une vendetta parce qu’il a tenté de limiter les pouvoirs des juges et a accusé beaucoup d’être trop indulgents avec les délinquants. Il doit revenir devant le tribunal en mars 2021 avec 13 autres personnes pour des allégations de violations du financement de la campagne lors de son échec de réélection en 2012.

1

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi