France : «Tu me manques», un SMS de Macron à un homme politique suscite des interrogations

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La journaliste Corinne Lhaïk auteure du livre « Président cambrioleur« n’en finit pas avec des révélations sur le président Emmanuel Macron. Après l’avoir tagué de président jaloux, elle dévoile maintenant l’un des SMS du président au politicien Jean-François Copé. Selon elle c’est une technique de séduction propre au Président pour rallier ses adversaires politiques.

« Je ne dis pas qu’il n’a pas d’affect, il a des affects mais ils sont limités. Dans sa relation avec les gens, il en met très peu, mais il sollicite l’affect des autres, et déclenche des sentiments quasiment amoureux chez les autres » , observe l’auteur au micro d’Europe 1 le 2 décembre.

Lire aussi : France : Le Président Macron serait-il un homme jaloux ?

La technique d’Emmanuel Macron

La journaliste éclaire ses propos avec une anecdote qui remonte à un an environ. Après que Jean-François Copé ait félicité Emmanuel Macron, suite au sommet du G7 qui s’était déroulé à Biarritz fin août 2019, le Président de la République est resté fidèle à lui-même. Il aurait envoyé un SMS assez intime à l’ancien président de l’UMP:

« Tu me manques » , aurait-il écrit.

Mais bien évidement, Jean-François Copé n’est pas le seul à recevoir des mots doux de la part du président. Malgré leurs idéaux politiques éloignés, Emmanuel Macron avait tout de même tenu à brosser dans le sens du poil Philippe de Villiers.

« Ce qui nous sépare est beaucoup moins fort que ce qui nous lie » , lui aurait-il envoyé.

Emmanuel Macron et Philippe de Villiers

Les deux hommes politiques ont pour habitude d’échanger par SMS. En mai dernier, ils avaient longuement discuté de la réouverture du Puy du Fou. Alors que Philippe de Villiers s’était battu pour la réouverture de son parc, Emmanuel Macron lui avait confirmé par message que le travail en vue d’une réouverture était en cours.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi