France: Un avocat décède en pleine audience au tribunal

Lundi 8 novembre 2021, à la Cour d’appel dans le Sud de la France, un avocat victime d’un malaise cardiaque s’est effondré.

Ce lundi après-midi, un avocat de 45 ans a été victime d’un malaise cardiaque et n’a pu être réanimé. Arnaud B., avocat parisien spécialisé dans le droit immobilier, était en pleine discussion avec ses confrères dans une salle du tribunal quand il a fait ce malaise cardiaque, avant que l’audience ne démarre. Durant plus d’une heure, les premiers secours, suivis des pompiers, ont tenté de le réanimer, en vain, rapporte La Provence.

Lire aussi :  Coronavirus : Les masques en tissu sont déconseillés face à la variante du virus

Dans le prétoire, la victime a été recouverte d’un linceul blanc dans l’attente de sa prise en charge par les services mortuaires. Dans l’attente d’informations sur l’état de santé de l’avocat, et pensant qu’il était victime d’un simple malaise, le président de la chambre a décidé de tenir l’audience dans une autre salle, ce qui a provoqué une polémique chez de nombreux confrères.

Le Conseil national des barreaux réagit

Le soir même, une polémique a agité la Toile. Sur Twitter, une avocate marseillaise, présente au moment des faits, s’indigne des conditions de disparition de son confrère. «L’audience s’est poursuivie dans une salle à côté. Je ne sais pas ce que nous sommes devenus», écrit-elle, abasourdie que l’accident n’ait pas entraîné un report. Un tweet largement relayé et commenté, qui a vivement fait réagir les internautes.

Lire aussi :  France : 2 soldats français dont une femme ont été tués au Mali

«Lorsqu’Arnaud s’est effondré, l’audience n’avait pas débuté, il n’y avait pas encore eu de plaidoiries, les magistrats n’étaient pas dans la salle. L’audience a été relocalisée sans que l’on connaisse la gravité de la situation. Pour le président, il s’agissait seulement d’un malaise.», a déclaré un collègue du défunt. Les deux salles, se situant chacune dans des ailes différentes du palais de justice, ne pouvaient communiquer. Ce n’est qu’à la fin de l’audience que l’information concernant le décès de l’avocat a été transmise.

Lire aussi :  Didi b signe dans la production de Booba 92i

Maître Arnaud Bouriant avait commencé sa carrière en 2004. Il était spécialisé en contentieux des baux, de la copropriété ou de la construction et officiait au sein du cabinet Ader-Jolibois avec le neveu de bâtonnier de Paris, Henri Ader. Il avait 45 ans.

LIRE AUSSI: Rick Ross : L’artiste s’offre un luxueux manoir à 1 million de dollars juste pour le regarder

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi