France : Un garçon de 3 ans enlevé par son oncle

garçon 3ans enlevé oncle France
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un garçon de trois ans, qui avait disparu en Seine-et-Marne vendredi soir, a été retrouvé grâce aux réseaux sociaux où une photo de lui a été partagée peu après sa disparition. Le petit avait été enlevé par son oncle.

Un important dispositif de gendarmerie et un hélicoptère ont été mobilisés, et un avis de recherche lancé, pour tenter de retrouver un enfant âgé de trois ans qui avait disparu à Jouarre (Seine-et-Marne) le 5 février dans l’après-midi.

Mais avant même l’alerte officielle, une photo du disparu accompagnée d’un message avait été postée sur Facebook quelques heures après la disparition et partagée par de nombreux internautes sur différents réseaux sociaux.

En attendant, des habitants se sont également mobilisés et ont effectué des rondes dans les rues et forêts voisines qui n’ont donné aucun résultat.

Le petit a finalement été retrouvé par la police de Meaux à la descente d’un bus, rapporte Le Parisien. Son oncle de 18 ans a été interpellé avec lui dans la nuit de samedi à dimanche.

LIRE AUSSI : France/Nantes : Un jeune soupçonné d’avoir commis 34 cambriolages

Des témoins alertés à l’avance

Le conducteur du bus dans lequel se trouvaient le petit et son oncle aurait remarqué que l’enfant était pieds nus. Mis au courant par les réseaux sociaux, il a signalé sa présence aux gendarmes. Un autre témoin, lui aussi au courant de l’affaire grâce aux réseaux sociaux, a également confirmé la présence de l’homme et du garçon dans un bus.

Le jeune homme a été emmené à la gendarmerie. Il s’est montré agressif et a tenu des propos incohérents, précise Le Parisien. Son état de santé n’étant pas compatible avec une garde à vue, il a été hospitalisé.

Son neveu est quant à lui en bonne santé et a rejoint sa famille, précise Actu. Une enquête est en cours.

Source : Sputnik

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi