France : «Vos ancêtres ont tué un million d’Algériens», lance Erdogan à Macron

Erdogan Macron 1 million algériens tués
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Le president turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvellè fois attaqué la France et son président Emmanuel Macron en remuant le couteau dans la plaie concernant la guerre d’Algérie.

En pleine polémique autour du rapport de l’historien français Benjamin Stora concernant la question mémorielle relative à la guerre d’Algérie, et alors que le débat fait rage sur le refus de la France de présenter des excuses,

Recep Tayyip Erdogan s’en prend, à nouveau, à Emmanuel Macron sur le passé colonial de la France. Cette nouvelle attaque, qui intervient sur fond de désaccords sur le dossier libyen, ne fait pas forcément plaisir aux Algériens qui y voient une instrumentalisation de leur Histoire à des fins politiques.

Lire aussi :  Côte d’ivoire / Présidentielle 2020 : Renforcement du système de sécurité, le pays se prépare pour le scrutin

LIRE AUSSI : France/3è confinement : Voici ce qu’en pense réellement E. Macron

«Macron demande à la Turquie de se retirer de Libye. Je lui dis de garder son conseil pour lui car nous n’avons fait que notre devoir en vertu de l’accord sécuritaire et militaire que nous avons conclu avec les Libyens», affirme le chef de l’État turc lors d’un séminaire sur le programme spatial de son pays.

Et d’ajouter :

«Vos ancêtres ont tué un million d’Algériens. Donnez des comptes sur cela. Quant à la Turquie, il n’y a rien de tel dans son passé et il n’y en aura jamais. Nos mains ne sont pas tâchées de sang, les vôtres le sont».

Suivez-moi
Redacteur en Chef chez Afrikbuzz
Ici Tim Treza , je suis à votre service pour ne rien rater de l'actu et du divertissement.
Mes articles touchent les scandales et les polémiques les plus critiques du moment.
Vous aimez les buzz ? J'aime les servir …
Tim Treza
Suivez-moi

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi