Gabon : Deux policiers publiquement radiés, voici les raisons

Policiers suspendus

Dans cette journée de mardi 19 janvier, deux policiers ont été publiquement suspendus et des photos circulant sur la toile nous poussent à nous demander pourquoi.

Sur les photos, on peut voir deux policiers dont les uniformes ont été enlevés et jetés dans la rue. Certains internautes parlent d’histoire de racket mais une rumeur particulière a retenu notre attention.

Lire aussi :  Décolleté, seins à l'air, une femme débarque à l'église et tourmente la toile

Selon la rumeur, il ne s’agit pas de deux mais de quatre agents radiés à la FOPI et que cette affaire de 2018.

Ils auraient été sanctionnés parce qu’en étant en pleine garde, ils sont allés prendre un pot. En allant boire, ces policiers auraient laissé toutes leurs armes de service sur place.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire : Yvidero pire animatrice ? Le classement des meilleurs animateurs du pays fait jaser

Au retour de leur petite escapade, les armes et les munitions mises à leurs dispositions auraient mystérieusement disparu.

Pour les punir de cette faute grave, ils ont été enfermés à la prison militaire et ce matin, ils ont été démis tous les quatre, de leurs fonctions, mais deux d’entre eux ne se sont pas présentés.

Lire aussi :  "Il sait très bien comment me remercier", Didier Deschamps à Benzema

Ce serait la raison pour laquelle sur les photos circulant, l’on ne voit que deux policiers.

Lire aussi : Insolite : De la neige dans le grand désert du Sahara

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi