Ghana : Bonne nouvelle pour les mordus des nouvelles technologies (TIC)

Ghana : Bonne nouvelle pour les mordus des nouvelles technologies (TIC)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

En 3 ans, le Ghana envisage de former plus de 14 000 personnes aux compétences TIC. Le pays, avec l’UIT et la Norvège, a lancé à cet effet l’initiative sur les centres de transformation numérique. L’objectif est d’accélérer l’édification d’une société numérique inclusive.

L’Union internationale des télécommunications (UIT), le gouvernement de la Norvège et le gouvernement du Ghana – à travers le Fonds d’investissement pour les communications électroniques du Ghana (GIFEC) – ont lancé l’initiative sur les centres de transformation numérique au Ghana, le 12 novembre 2020.

Selon Ursula Owusu-Ekuful, la ministre des Communications, 241 centres communautaires de technologies de l’information et de la communication (TIC) seront utilisés à travers le pays pour former toute personne intéressée aux compétences numériques, en collaboration avec Cisco (une entreprise américaine spécialisée dans l’informatique, la cybersécurité, les solutions de réseaux).

Lire aussi : Ghana : Bonne nouvelle pour les mordus des nouvelles technologies (TIC)

Plus de 14 000 personnes (en particulier des femmes, des élèves, des enseignants et des groupes marginalisés) bénéficieront de cette initiative au cours des trois prochaines années. L’UIT indique qu’elle s’adresse «  à ceux qui ont besoin d’acquérir des compétences numériques de base pour utiliser des outils numériques et accéder à des services électroniques, ainsi qu’à ceux qui cherchent à améliorer leurs compétences de niveau élémentaire ou intermédiaire  ».

«  Elle s’adresse également aux entrepreneurs qui souhaitent développer leur activité, et vise à aider les décideurs à élaborer et à mettre en œuvre des politiques et des programmes ayant trait aux compétences numériques, l’objectif global étant d’assurer le bon déroulement du processus de transformation numérique au niveau national  », a poursuivi l’Union.

Le nouveau partenariat conclu avec l’UIT et la Norvège « permettra aux centres de transformation numérique, en particulier au Ghana, d’accélérer l’édification d’une société numérique inclusive, de veiller à ce que le manque de connaissances et de compétences ne fasse pas obstacle à la participation à l’économie numérique et de contribuer à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi