Ghana : Braquage d’une église après la messe, les offrandes emportées (photo)

braquage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’église de Pentecôte du district de Sandema a été victime d’un braquage en ce début de semaine. L’incident s’est produit dans la région du Haut-Est du Ghana.

Selon un rapport de Ghanaweb, le braquage a eu lieu ce dimanche 8 novembre 2020 juste après le service religieux lorsque les pasteurs et les anciens comptaient et enregistraient les sommes collectées comme offrandes à l’église.

braquage

Selon un témoin oculaire, les voleurs sont arrivés sur les lieux en brandissant des armes à feu et ont demandé aux dirigeants – un homme et une femme – de se coucher face contre terre et de rendre tout l’argent et les téléphones portables.

Les dirigeants qui ont été traumatisés par le braquage, a poursuivi le témoin oculaire, se sont retrouvés impuissants alors que les voleurs ont emporté les offrandes. Ils sont partis avec une motocyclette qui les attendait juste à l’entrée.

Lire aussi : Ghana : 5 choses que vous ignorez sur le Président Jerry John Rawlings

Le témoin a déclaré que les bandits ayant réussi l’acte avaient annoncé leur départ de la scène avec des coups de feu sporadiques dans les airs. Les dirigeants se croiraient dans un film d’action, mais c’est bien la réalité.

«… Les voleurs sont venus à moto alors que deux dirigeants de l’église comptaient la collecte du jour. L’un des dirigeants, qui est une femme, était à l’extérieur tandis que l’homme était à l’intérieur en train de compter l’argent. Ils ont d’abord rencontré la femme qui était à l’extérieur et lui ont montré le pistolet et lui ont demandé de se taire et d’entrer avec eux. Quand ils sont entrés, ils ont tous été obligés de s’allonger et ils ont emporté l’argent et leurs téléphones portables. Avant de partir, ils ont tiré en l’air à plusieurs reprises », a raconté un témoin oculaire au correspondant du Haut-Est de Ghanaweb , Senyalah Castro .

Le braquage avait donc été signalé aux policiers qui ont ouvert une enquête pour retrouver les faussaires. Depuis cette situation triste, la police a renforcé la sécurité dans la région.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi