Ghana : Le frère d’Asamoah Gyan nie les accusations d’agression contre eux

Asamoah Gyan Godwin Martey
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’ex-international ghanéen Baffour Gyan a rejeté les allégations d’agression contre lui et son frère, Asamoah Gyan par un certain Godwin Martey. Un homme a affirmé avoir été agressé après un match de tennis à Accra le mercredi 14 octobre.

Lire aussi :

Selon le plaignant Godwin Martey, l’agression s’est produite à la suite d’un match de tennis entre lui et Asamoah Gyan.

Asamoah Gyan Godwin Martey

Baffour Gyan jouait le rôle d’arbitre. Godwin Martey, PDG de Websoft Solutions, a déclaré que l’incident s’était produit mercredi sur le court de tennis de l’armée à Accra.
Selon le site Myjoyonline, Martey est devenu frustré pendant le match à cause des décisions de l’arbitre Baffour Gyan. C’est ce qui aurait poussé les frères Gyan à l’agresser.
Godwin Martey a déclaré que le match de tennis en simple organisé par un ami commun avait pris une tournure amère. En effet, il avait remarqué que tous les points controversés qui étaient censés jouer en sa faveur avaient été donnés à Asamoah Gyan par son frère Baffour Gyan. Il a dit :


« La plupart de ces points controversés étaient en ma faveur, mais Baffour Gyan les donnait à Asamoah Gyan. À un moment donné, je suis devenu un peu mal à l’aise avec ça.
Il y avait donc un point particulier qui pour moi était évident que le ballon était bon. Mais Baffour Gyan a insisté sur le fait que le point était pour Asamoah Gyan ».

Asamoah Gyan Godwin Martey


Il a indiqué que bien que les spectateurs fussent d’accord avec lui, il n’a reçu aucun soutien de leur part en raison du statut de célébrité d’Asamoah Gyan.
Après avoir observé cela pendant un certain temps, Godwin Martey dit qu’il était mécontent et a demandé qu’un tournoi approprié soit organisé avec un commissaire de match et un arbitre neutre pour assurer l’équité aux deux parties.
Après leur avoir dit cela, il a dit que Baffour Gyan lui avait crié « d’un ton très agressif » en disant :

« Mon ami, ferme-la. Reste là et joue ! » – Baffour Gyan à Godwin Martey Cliquez pour tweeter

Se sentant intimidé par les coups de gueule, Godwin Martey a déclaré qu’il avait quitté le jeu et s’était assis sur la touche. Selon lui, Baffour Gyan a continué à lui crier dessus.
Martey affirme que Baffour a ensuite chargé contre lui, l’a giflé continuellement et a insisté pour qu’il revienne dans le match. Il a ajouté :

« Puis il est descendu et est venu me frapper que « mon ami va là-bas, je dis va jouer ». Il me frappait pour aller jouer. Alors qu’il me frappait, Asamoah Gyan est venu soutenir ce que Baffour faisait : m’agresser. »

Lire aussi :

Martey a depuis menacé de poursuivre les deux Gyan sur des accusations d’agression alors qu’il avance dans l’affaire.

Asamoah Gyan Godwin Martey


Mais Baffour, ancien joueur du Dynamo Moscou, s’est exprimé sur la radio Pure FM. Il a catégoriquement nié les allégations d’agression. Il a dit :


« Moi et Asamoah Gyan n’avons pas levé nos mains sur Godwin Martey. C’était juste un échange de mots. Les esprits s’étaient échauffés, donc certains mots étaient durs et je m’en excuse, mais nous ne l’avons pas combattu physiquement. Comment pouvons-nous nous battre dans les locaux de l’armée ? »

Asamoah Gyan est le meilleur buteur du Ghana de tous les temps. Il n’a pas répondu aux allégations.

Lire aussi :

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi