Ghana : Né avec un v@gin et un péni5 à la fois, Brown raconte son calvaire

Brown
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Un ghanéen du nom de Brown a eu le courage de raconter au monde entier toutes les difficultés qu’(elle) a dû traverser jusqu’à présent parce qu’il est né avec les deux organes génitaux d’homme et de femme.

En effet, Brown, un Ghanéen de 32 ans a été interviewé par la chaîne de télévision locale ghanéenne, TV3 pour des complications entourant ses organes sexuels – il est né avec les deux organes reproducteurs à la fois (vagin et le pénis.)

Il a affirmé qu’en grandissant, ses parents l’habillaient en femme et lui donnaient même le nom d’Akua.  Son enfance a été très embarrassante car quand il allait à l’école, ses amis se moquaient de lui parce qu’ils voyaient qu’il avait à la fois le pénis et le vagin

Brown a cependant déclaré qu’en grandissant, il a subi un examen médical qui a révélé que son organe sexuel masculin était plus fort que son organe féminin.  Alors il a changé son nom pour Brown et a commencé à s’habiller comme un homme.

Lire aussi : Ghana : Le plus grand prostitué d’Afrique parle de ses tarifs et de ses offres de services

Il a expliqué qu’en raison de son état, il ne pouvait pas vivre une vie normale et n’avait même pas été dans une relation par peur de la stigmatisation.

 Brown a déclaré à TV3 Ghana qu’il avait appris la couture dont il dépendait pour sa survie.

 Il a également révélé qu’il avait rencontré une fois un médecin qui lui avait promis de pouvoir pratiquer une intervention chirurgicale pour éliminer l’organe sexuel féminin.  Mais malheureusement, après 4 tentatives, tous les efforts se sont avérés vains, ce qui l’a amené à vivre maintenant dans une douleur cruciale – ce qui lui rend la vie plus difficile.

 “Je lui ai dit que s’il ne peut pas résoudre mon problème, il ne devrait pas y toucher mais il m’a assuré qu’il pouvait le faire”, a tristement déclaré Brown.

Ainsi, après 4 échecs chirurgicaux, il s’est rendu à l’hôpital spécialisé de Madanfo dans la région de l’Ouest et les médecins ont promis de corriger les chirurgies antérieures.
L’ensemble du processus coûterait 30 000 GHS, montant qu’il n’a pas les moyens de payer, il appelle donc le grand public à lui venir en aide.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi