Ghana : Sera emprisonné, tout chef religieux qui prédira des mauvaises nouvelles sur le pays

Un Nigérian tué pour préserver la vie des policiers ghanéens

Au Ghana, tout chef religieux qui s’en prendra au pays par  des prophéties de mauvais augure risque de rendre compte à la police ghanéenne.

Le plus souvent, le nouvel an constitue un moment idéal de prédiction pour certains chefs religieux.

Nombreux sont ces hommes de Dieu qui prennent la parole et prophétisent des choses qui parfois mettent les gens dans l’anxiété et l’inquiétude.

Lire aussi :  « Je remercie Dieu de m'avoir sauvé de l'enfer » - Gifty, l'ex-femme d'Asamoah Gyan, s'exprime sur l'échec de leur mariage

La police ghanéenne afin d’éviter toute forme de trouble dans le pays, a décrété que tout chefs religieux qui aura à prophétiser du mal, danger et mort sur le Ghana sera emprisonné.

Cette décision va-t-elle empêcher les prophètes d’avoir des révélations sur le Ghana ? Attendons de voir.

T.Y.Sitsopé

LIRE AUSSI : Gabon/Scandale : Un instructeur de taekwondo arrêté pour pédophilie

Lire aussi :  Booba vend la tête de Kaaris aux femmes marocaines (vidéo)

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi