Guinée : Attaque contre un camp militaire et une prison ce vendredi, Un commandant tué et des prisonniers en fuite

guinée colonel Mamady Condé
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

En Guinée, des hommes armés ont attaqué le camp militaire de Samoreyah à Kindia et la prison civile, l’un des plus grands centres de détention du pays. Tout s’est passé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le colonel Mamady Condé, commandant du Bataillon spécial des commandos en attente de Somoreyah-BSCA a été tué. Plusieurs prisonniers auraient pris la fuite.

L’information relayée par les médias locaux a été confirmée par le ministère de la défense.

Lire aussi : Le Nigéria est devenu le premier producteur de riz d’Afrique

« En cette douloureuse circonstance, le ministère de la Défense nationale présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée, au président de la République, au chef d’État-major général des Armées et à l’ensemble des Forces de défense et de sécurité »

Indique le communiqué.

Une enquête a été ouverte et des opérations de ratissage sont toujours en cours 

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi