Hamed Bakayoko : Pourquoi son évacuation rappelle-t-elle de mauvais souvenirs de Gon Coulibaly aux ivoiriens ?

Hamed Bakayoko Gon Ciulibaly
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Hamed Bakayoko, le Premier ministre ivoirien, est arrivé jeudi soir à Paris. Beaucoup de mystère entoure ce voyage autour duquel aucune communication n’a été faite. Et à Abidjan, l’absence d’apparition publique du Premier ministre depuis une dizaine de jours contribue à nourrir les inquiétudes et les spéculations.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara demande la réduction des bureaux de vote, la CEI réagit

Le Premier ministre ivoirien a quitté jeudi après-midi Abidjan, direction Paris, à bord d’un jet de la présidence ivoirienne. Aucune communication officielle n’a été faite sur les raisons du voyage d’Hamed Bakayoko. De source proche de son entourage, Hamed Bakayoko, très fatigué depuis plusieurs semaines, s’y trouverait pour subir des examens médicaux. En janvier dernier, le chef du gouvernement ivoirien avait d’ailleurs déjà fait des analyses à Paris.

Hamed Bakayoko n’est pas apparu en public depuis le 10 février. C’était lors d’une présentation de candidats RHDP aux législatives du 6 mars auxquelles il se présente lui-même. Et lors de l’investiture de tous les candidats RHDP par Alassane Ouattara mardi dernier, le populaire maire d’Abobo avait aussi brillé par son absence.

LIRE AUSSI : Côte d’ivoire : Le gouvernement ouvre un dialogue avec l’opposition et la société civile

Hamed Bakayoko avait été testé positif au Covid-19 en avril dernier. S’agit-il d’une rechute ? Mystère. Mais les spéculations vont bon train à Abidjan. En particulier parce que ce départ en jet vers Paris n’est pas sans rappeler celui de son prédécesseur au poste de Premier ministre, feu Amadou Gon Coulibaly, qui avait été évacué début mai vers la France pour des problèmes cardiaques, et qui s’est éteint le 8 juillet peu après son retour en Côte d’Ivoire.

Source : RFI

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi