Hamed Bakayoko : Un dernier grand hommage populaire organisé en son honneur

Hamed Bakayoko Hambak hommage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le populaire Premier ministre Hamed Bakayoko a succombé à un cancer, le 10 mars en Allemagne. Le pays, qui perd son deuxième chef de gouvernement en huit mois, observe un deuil national de huit jours. Hamed Bakayoko sera inhumé à Seguéla dans le nord-ouest vendredi.

Cette journée se décline en trois temps. Ce matin : hommage de la République à Hamed Bakayoko. Pour ce moment de recueillement officiel et très solennel à la présidence au Plateau, tous les ministres, les représentants d’institutions seront là. Plusieurs chefs d’États étrangers sont annoncés dont le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, le Togolais Faure Gnassingbé ou le Ghanéen Nana Akufo Addo, notamment.

LIRE AUSSI : Hamed Bakayoko : Gims, Koffi Olomidé, Fally, Dadju (…) attendus pour de vibrants hommages en Côte d’Ivoire (vidéo)

Deuxième temps : cet après-midi, au stade d’Ebimpé à Anyama dans le nord d’Abidjan, l’hommage politique de son parti le RHDP à l’homme de dialogue qu’il était. C’est lui notamment qui, après les violences liées à la présidentielle, a conduit le dialogue politique fin 2020 qui a permis aux législatives de se tenir dans le contexte apaisé auquel on a assisté. Adama Bictogo, le directeur du RHDP, appelait lundi les « Ivoiriens au-delà des appartenances politiques » à venir ce mercredi.

Enfin troisième temps : la veillée artistique prévue pour débuter vers 19h et durer toute la nuit, toujours au stade d’Ebimpé. Des dizaines d’artistes ivoiriens et étrangers viendront rappeler qu’Hambak était le parrain, le soutien et l’ami de nombre d’entre eux. Sont attendus Koffi Olomidé, Magic System, Sidiki Diabaté, Alpha Blondy, Maître Gims, Fally Ipupa ou Serge Beynaud entre autres jusqu’au lever du jour.

source : RFI

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi