Homicide : Une fille de 2 ans retrouvée morte; la maman l’avait abandonné seule pendant 6 jours pour aller fêter son anniversaire

fille de 2 ans retrouvée morte mère anniversaire
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Chaque enfant a le droit d’être protégé par ses parents qui pourraient engager leur responsabilité en cas de non respect ou d’abandon de ce rôle qui pourrait mettre en péril la vie de l’enfant. Dans le cas de l’espèce une maman du nom de Verphy Kudi voit sa responsabilité engagée pour avoir abandonné sa petite fille de presque 2 ans seule à la maison dans l’unique but de satisfaire ses propres envies.

Verphy Kudi : une mère irresponsable

Au Royaume-Uni, une mère adolescente a laissé son bébé mourir de faim pendant qu’elle faisait la fête à travers le pays. La fille de Verphy Kudi, Asiah, n’avait que 20 mois lorsqu’elle a été abandonnée par sa mère. Une autopsie a montré qu’elle était morte de faim, de déshydratation et de la grippe.

Kudi, de Brighton, avait voyagé jusqu’à 150 miles pour célébrer son 18e anniversaire quand elle a laissé l’enfant, qui est morte seule en décembre 2019.

Verphy Kudi a reconnu son homicide

Kudi a reconnu son homicide involontaire la semaine dernière devant un tribunal britannique. Un tribunal a entendu que l’adolescente avait abandonné Asiah, 20 mois, pendant que son bébé mourait de faim.

Les caméras de surveillance la montrent quittant son appartement à Brighton, dans le Sussex, le 5 décembre, jour de son 18e anniversaire et ne revenant que le 11 décembre. Son bébé a été transporté au Royal Alexandra Children’s Hospital, mais son décès a été confirmé à son arrivé. L’incident a déclenché « un examen sérieux du cas » par les responsables locaux et nationaux, selon les médias.

LIRE AUSSI : George Floyd : Le jury enfin composé; place maintenant au procès !

La sœur de Kudi, dans une vidéo YouTube publiée en octobre plusieurs mois avant le plaidoyer de culpabilité de la jeune maman, a nié toute connaissance du fait que le bébé avait été laissé seul.

« Personne dans ma famille n’était au courant de cela », a déclaré la sœur, faisant référence aux rapports locaux. « Je prie pour que ma nièce obtienne la justice qu’elle mérite. »

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi