Herbert Diess : Le patron de Volkswagen viré de sa propre société par…

Herbert Diess

Herbert Diess a fait le chou gras des syndicats récemment. Vivement critiqué par ses salariés, le patron prendra la porte en septembre prochain au profit d’un nouveau directeur qu’il connaît très bien.

Âgé de 63 ans, le brillant monsieur s’est donné pour tâche la rénovation de l’électrification de la firme Allemande. Il se verra remplacer par Olivier Blume, l’actuel président de Porshe. Les médias locaux annonce que son départ a été décidé d’un commun accord avec le conseil de surveillance.

Lire aussi :  Shakira : Son amie révèle un secret qu’elle a caché à tout le monde

Mais une source au sein de la compagnie clame le contraire. Selon ce dernier, le futur ex patron de Volkswagen aurait subi une forte pression pour accélérer son départ. En réalité, la majeure partie de la firme est possédée par le syndicat des travailleurs qui en a décidé ainsi. Bien qu’il lève le camp de manière inattendu, Herbert Diess a reçu les hommages dus de la part de ses anciens collègues.

« Herbert Diess a joué un rôle clé dans la poursuite de la transformation de l’entreprise pendant son mandat. […] Non seulement il a dirigé l’entreprise dans des eaux extrêmement difficiles, mais il l’a également fondamentalement réalignée stratégiquement », a déclaré, dans un communiqué, le président du conseil de surveillance Hans Dieter Pötsch.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi